Valais: la gauche s'attaque aux "salaires de misère" dans les crèches

chargement

Grand Conseil Les socialistes haut-valaisans dénoncent le fait qu'après trois ans de formation, les employés des crèches valaisannes gagnent moins que les femmes de ménage.

 21.02.2018, 11:05
Selon la gauche, les salaires sont trop bas dans les crèches valaisannes.

Dans un postulat, la gauche haut-valaisanne dénonce ce qu'elle appelle "les salaires de misère" perçus par les employés des crèches dans le canton.

Dans un texte signé notamment par la députée Doris Schmidhalter-Näfen, coprésidente du PS du Haut, les élus de l'Alliance de gauche du Haut écrivent: "On ne peut pas accepter qu'au terme d'une formation de trois ans, les employés de crèche perçoivent un salaire horaire brut d'environ 18 francs, soit encore moins que ce que gagne une femme de ménage."

Cette situation est d'autant moins acceptable que l'Etat subventionne les crèches à hauteur de 30%, rappellent les postulants.

Le postulat demande que le personnel de crèche perçoive le même salaire que les assistants socio-éducatifs des EMS, alors qu'aujourd'hui les personnes qui s'occupent des personnes âgées gagnent "jusqu'à 700 francs par mois de plus que le personnel de crèche".

Les députés se pencheront sur cette question lors de leur session de mars, le jeudi 8.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FAMILLEBonus pour les crèchesBonus pour les crèches

Bonus pour les crèches

Le Conseil national pourrait accorder 130 millions de plus à l’accueil extra-familial des enfants. Le Conseil national...

  03.02.2018 00:01
Premium
  PDC

Top