30.03.2018, 05:30

«La dépendance du Valais à la péréquation fédérale doit être fortement relativisée»

Premium
chargement
Le grand argentier valaisan Roberto Schmidt se veut optimiste sur l’évolution des finances cantonales.

Comptes 2017 Le Valais dépend toujours plus de Berne pour boucler l’année sur des finances saines. Le grand argentier Roberto Schmidt relativise et veut une meilleure autonomie du ménage cantonal. Interview.

Confiant, le grand argentier valaisan. Lors de la présentation des comptes 2017 jeudi, les premiers depuis son accession au Département des finances, Roberto Schmidt a dit tout le bien qu’il pensait de ces chiffres concoctés par son prédécesseur Maurice Tornay

Pourtant le canton n’aura jamais été aussi tributaire de la manne fédérale. L’an dernier, les recettes provenant...

À lire aussi...

ConfinementCoronavirus: l’école sur la table de la cuisine, une recette pas toujours facile à réussirCoronavirus: l’école sur la table de la cuisine, une recette pas toujours facile à réussir

PANDEMIECoronavirus – «Il faut maintenir un effort maximal et ne pas s’attendre à revivre normalement dès le 26 avril»Coronavirus – «Il faut maintenir un effort maximal et ne pas s’attendre à revivre normalement dès le 26 avril»

TélétravailLe quotidien d’un prof à la maison: "L'important c'est que les élèves ne soient pas largués."Le quotidien d’un prof à la maison: "L'important c'est que les élèves ne soient pas largués."

CoronavirusEn période de confinement, comment aider nos aînés sans risque?En période de confinement, comment aider nos aînés sans risque?

Chronique santéUn médecin peut-il renseigner les proches d’un patient?Un médecin peut-il renseigner les proches d’un patient?

Top