14.06.2019, 11:52

Valais: l'ours inquiète certains députés

chargement
L'arrivée de l'ours en Valais, ici photographiée par une promeneuse, provoque quelques craintes.

Grand Conseil Le plantigrade récemment aperçu en Valais a déjà eu droit à des interventions au Grand Conseil.

Après le loup, l’ours. L’arrivée du plantigrade en Valais a provoqué le dépôt de deux textes urgents au Grand Conseil.  Le chrétien-social du Haut Alex Schwestermann et l’UDC Grégory Logean estiment que «l’ours n’a pas sa place en Valais», alors que le PDC du Haut-Valais se pose des questions en matière de sécurité.

Le conseiller d’Etat Jacques Melly a rappellé vendredi matin aux députés que l’ours est un animal strictement protégé, ce qui fait que le Valais a une marge de manoeuvre très restreinte.

Une information rapide

«Si la présence durable de l’ours est constatée, le canton informera la population», notamment à travers la presse. Le Conseil d’Etat réagit très rapidement dans ce domaine, a rappelé Jacques Melly. «Une information signalant la présence de l’ours en Valais a été transmise au service le samedi (ndlr. le 8 juin) à 14h30. A 14h50, le Conseil d’Etat a été informé. A 17h, un communiqué a été diffusé pour avertir la population.»

Le Service de la chasse suit la situation avec attention.

Un catalogue de mesures relatives à l’ours a été établi au niveau fédéral et celles-ci seront appliquées en Valais, a encore déclaré le conseiller d’Etat.

L’ours présent en Valais, qui devrait être l’individu appelé M29, ne semble pas avoir posé de problème jusqu’ici là où il est passé.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Grands prédateursValais: un ours a été aperçu par des promeneurs sur la RiederalpValais: un ours a été aperçu par des promeneurs sur la Riederalp

Top