23.05.2018, 05:30

Valais: les associations prises pour des déchetteries depuis l'arrivée de la taxe au sac

Premium
chargement
1/3  

Taxe au sac Depuis janvier et l’instauration de la taxe au sac dans le Valais romand, certaines personnes profitent de se débarrasser de matériel inutilisable et parfois de leurs déchets, auprès d'associations. Job Transit, Emmaüs, Caritas ou encore l'Aslec en paient le prix.

Elles font partie des victimes collatérales de la taxe au sac. Même si la plupart des Valaisans jouent le jeu, la pression sur Emmaüs, Job Transit, Caritas et d’autres associations a augmenté dans la partie romande du canton depuis janvier. «Nous ne sommes pas des déchetteries», lance Christian Perruchoud, directeur de Job Transit. Le message est clair et partagé...

À lire aussi...

DéchetsQue deviennent les déchets une fois à l’UTO? Notre vrai/fauxQue deviennent les déchets une fois à l’UTO? Notre vrai/faux

Top