06.11.2019, 11:11

Valais: avec deux projets d’innovation en cours, le Smart Process Lab tire un premier bilan concluant

chargement
Gaëtan Cherix (directeur Haute école d'ingénierie HES-SO Valais, à gauche) et Lionel Thomas (directeur Constellium Valais), avaient inauguré le Smart Process Lab en août 2018.

Innovation En une année, le Smart Process Lab a investi un million de francs dans deux projets innovants en lien avec l’industrie 4.0. La structure créée par Constellium Valais et la HES-SO Valais-Wallis tire un premier bilan concluant.

C’est le premier laboratoire industriel de recherche appliquée et développement 4.0 du Valais. Créé en 2018 par Constellium Valais et la Haute école d’ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis, le Smart Process Lab conclut sa première année d’existence sur un bilan concluant. Au cours des douze mois écoulés, la structure a lancé deux projets pour un montant total d’un million de francs. 

A lire aussi: Avec Constellium et la HES-SO Valais, le premier laboratoire industriel du canton voit le jour

Le premier, «Unique Stability Plates», a été développé en partenariat avec l’Idiap et Allega, plus grand distributeur d’aluminium de Suisse. «L’objectif est d’exploiter les milliers de données de production de tôles d’aluminium à l’aide de l’intelligence artificielle. Cette nouvelle opportunité permettra à Constellium d’optimiser ses processus de production ainsi que d’améliorer la qualité et la performance de ses produits à un niveau encore inégalé à ce jour», communiquent Constellium et la HES-SO. 

Les forces de travail renforcées

Le deuxième projet, lancé en partenariat avec Hitachi et l’entreprise de fabrication de ponts roulants Stéphane SA, a pour objectif d’améliorer la logistique dans Les Halles industrielles. «Pour ce faire, le Smart Process Lab va développer un nouveau type de capteur créant un modèle digital du stock dans les halles de production de Sierre. Cette innovation permettra d’optimiser les flux logistiques des profilés aluminium en détectant les lots de matériaux.» 

A lire aussi: Lionel Thomas de Constellium et Gaëtan Cherix de la HES-SO Valais élus ValaiStars du mois d’août

Constellium et la HES-SO précisent que ces perspectives permettent un renforcement des forces de travail. L’équipe du Smart Process Lab passe désormais de trois à six personnes. 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PANDEMIECoronavirus – «Il faut maintenir un effort maximal et ne pas s’attendre à revivre normalement dès le 26 avril»Coronavirus – «Il faut maintenir un effort maximal et ne pas s’attendre à revivre normalement dès le 26 avril»

TélétravailLe quotidien d’un prof à la maison: "L'important c'est que les élèves ne soient pas largués."Le quotidien d’un prof à la maison: "L'important c'est que les élèves ne soient pas largués."

CoronavirusEn période de confinement, comment aider nos aînés sans risque?En période de confinement, comment aider nos aînés sans risque?

Chronique santéUn médecin peut-il renseigner les proches d’un patient?Un médecin peut-il renseigner les proches d’un patient?

Insolite50 ans du droit de vote des femmes: toutes ces choses qu’on faisait déjà alors que les Valaisannes ne votaient pas50 ans du droit de vote des femmes: toutes ces choses qu’on faisait déjà alors que les Valaisannes ne votaient pas

Top