09.03.2019, 05:30

Une Valaisanne tente l’ascension d’un 6200 mètres pour médiatiser l’endométriose

Premium
chargement
Malgré sa maladie très handicapante, Nathalie Reuse (41 ans) compte déjà dix-sept 4000 à son actif.

Santé Nathalie Reuse, atteinte d’endométriose, va tenter l’ascension du Kang Yatse à 6200 mètres, au Ladakh. Une manière de donner de l’espoir aux femmes atteintes de ce mal et de le faire connaître au public.

Il aura fallu dix ans au corps médical pour poser son diagnostic: Nathalie Reuse souffre d’endométriose. Cette Valaisanne de 41 ans a appris le mal dont elle était atteinte il y a sept ans à peine. «J’avais des douleurs insupportables au bas-ventre depuis des années. Au point que je vomis ou fais de l’hyperventilation dans ces moments d’intenses souffrances.» Nathalie Reuse, établie aux Evouettes, ne pourrait ainsi pas vivre sans...

À lire aussi...

CinémaA découvrir à Sierre: «Omby, Madagascar et le zébu», le dernier documentaire de Claude StadelmannA découvrir à Sierre: «Omby, Madagascar et le zébu», le dernier documentaire de Claude Stadelmann

Madagascar, le royaume du zébu

Avec son nouveau documentaire, le réalisateur Claude Stadelmann aborde avec empathie l’univers du zébu de Madagascar,...

  13.07.2020 19:00
Premium

DurableIls traquent les déchets sauvages en ValaisIls traquent les déchets sauvages en Valais

ConstituanteVers la fin du remboursement de l’aide sociale en Valais?Vers la fin du remboursement de l’aide sociale en Valais?

TraçageCoronavirus: traçage renforcé et affluence limitée dans les bars et discothèques valaisansCoronavirus: traçage renforcé et affluence limitée dans les bars et discothèques valaisans

TraçageSwissCovid: en Valais, les employés des hôpitaux sont libres de choisirSwissCovid: en Valais, les employés des hôpitaux sont libres de choisir

Top