03.03.2019, 19:00

Une Valaisanne raconte l'enfer de la violence domestique

Sponsorisé
chargement
Pour s’en sortir, Yana Valença a éprouvé le besoin d’écrire son vécu. Elle a déjà publié une autobiographie et deux livres de poèmes.

Témoignage Yana Valença a réussi à sortir de la violence conjugale dont elle a été victime. Ce sujet de société sera aussi au cœur de la «Semaine de la femme» que l'association de Yana Valença organise à la Vidondée à Riddes dès le 5 mars.

En alerte en permanence. «C’est comme si j’étais à la guerre. Je ne savais jamais ce qui allait me tomber dessus.» Yana Valença (50 ans) utilise des images fortes pour raconter l’enfer qu’elle a vécu dans son enfance – «Ma mère m’a torturée depuis toujours. Elle me ruait de coups, me lacérait la peau avec un rasoir. En fait,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top