03.03.2019, 19:00
Lecture: 7min

Une Valaisanne raconte l'enfer de la violence domestique

Premium
chargement
Pour s’en sortir, Yana Valença a éprouvé le besoin d’écrire son vécu. Elle a déjà publié une autobiographie et deux livres de poèmes.

Témoignage Yana Valença a réussi à sortir de la violence conjugale dont elle a été victime. Ce sujet de société sera aussi au cœur de la «Semaine de la femme» que l'association de Yana Valença organise à la Vidondée à Riddes dès le 5 mars.

En alerte en permanence. «C’est comme si j’étais à la guerre. Je ne savais jamais ce qui allait me tomber dessus.» Yana Valença (50 ans) utilise des images fortes pour raconter l’enfer qu’elle a vécu dans son enfance – «Ma mère m’a torturée depuis toujours. Elle me ruait de coups, me lacérait la peau avec un rasoir. En fait,...

À lire aussi...

DroitQuelles applications pour remplacer WhatsApp? Par Sébastien FantiQuelles applications pour remplacer WhatsApp? Par Sébastien Fanti

Conditions de travailLe Covid n’est vraiment pas sympa pour les routiersLe Covid n’est vraiment pas sympa pour les routiers

ChroniqueDémocratie: de Trump à Merkel. Par Fernand MariétanDémocratie: de Trump à Merkel. Par Fernand Mariétan

PrudenceGrippe aviaire: recensement avicole obligatoire en ValaisGrippe aviaire: recensement avicole obligatoire en Valais

ChroniqueDans le viseur de Stéphanie Germanier: «Touche pas à ma dose»Dans le viseur de Stéphanie Germanier: «Touche pas à ma dose»

«Touche pas à ma dose»

Les vaccins n’arriveront plus en Valais pour quelques semaines. Des pénuries sont annoncées un peu partout – en Suisse...

  23.01.2021 05:30
Premium
  Opinions

Top