24.05.2018, 14:52

Une riche héritière sauve la Fondation Pierre Arnaud à Lens

chargement
Passionnée d'art aborigène contemporain, descendante d'une famille d'industriels français, Bérengère Primat reprend la Fondation Pierre Arnaud, qui devient la Fondation Opale.

Lens La Fondation Pierre Arnaud a trouvé son repreneur. C’est Bérengère Primat, résidente de Crans-Montana depuis quinze ans et descendante d’une riche famille d’industriels français, qui sauve l’ambitieux projet de Sylvie et Daniel Salzmann.

Bérengère Primat, bien connue sur le Haut-Plateau où elle réside depuis une quinzaine d'années, s'est engagée à assurer le financement et l’exploitation du centre culturel de Lens sur le long terme. La Fondation change de nom en Fondation Opale, du nom d’une pierre mythologique dans la culture aborigène, Bérengère Primat étant passionnée d’art contemporain aborigène et insulaire australien.

>> A lire aussi: La Fondation Pierre Arnaud ferme ses portes définitivement

Faire rayonner l'art aborigène

Le centre érigé en 2013 sur les rives du lac du Louché continuera donc d’accueillir des expositions d’art. Il veut rayonner sur le plan européen en tant que centre culturel aborigène contemporain.

>> A lire aussi: L’art aborigène illumine la fondation Pierre Arnaud

"La Fondation Opale entend favoriser le dialogue entre l’art aborigène et l’art contemporain, en tant que lieu d’expositions, de rencontres et de recherche de référence", relève la mécène. "Mon engagement s’inscrit sur le long terme et nécessite dès ce jour un travail de fond dont on pourra apprécier la mise en œuvre dans les mois à venir."

La commune soulagée

L’urgence de cette reprise ainsi que les nouvelles perspectives dessinées par la Fondation Opale - ainsi rebaptisée sous réserve d’une décision formelle de l’autorité de surveillance – nécessitent une période de transition afin de construire un socle solide sur lequel reposeront le positionnement clair et les activités futures de l’institution, précise le communiqué.

>> A lire aussi: La Fondation Pierre Arnaud des arts visuels à l’art numérique?

Pour la commune, les conditions votées par l’assemblée primaire lors de la création de la Fondation Pierre Arnaud sont maintenues. "En cas de cessation d’activités, le bâtiment reviendra à la municipalité de Lens", affirme David Bagnoud. Le président de Lens est soulagé. "Nous avons trouvé une solution et des garanties sur le long terme, ce dont nous nous félicitons. Il faut laisser maintenant le temps de mûrir les prochaines étapes, nombreuses et passionnantes. La direction du vent est connue et je remercie Madame Bérengère Primat pour sa vision, sa passion, sa générosité."

Celle qui est également vice-présidente du Regent College à Crans-Montana fut à l’origine de la dernière exposition de la Fondation Pierre Arnaud, "Territoire du rêve", lors de laquelle elle avait pour la première fois ouvert sa collection privée au public. Collection qui figure parmi les plus complètes et prestigieuses d’art contemporain aborigène et insulaire australien en Europe.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LENSL’art aborigène illumine  la fondation Pierre ArnaudL’art aborigène illumine  la fondation Pierre Arnaud

Top