30.09.2020, 15:20

Une économie pour les conducteurs valaisans d’ici à 2022

chargement
Les automobilistes valaisans devraient voir leur facture baisser.

Adaptation Pointé du doigt en 2018 par Monsieur Prix pour facturer trop d’émoluments auprès des automobilistes, le canton du Valais annonce une baisse de 5% des tarifs d’ici à 2022.

Les conducteurs valaisans devraient payer moins d’ici à 2022. Epinglés en 2018 par le surveillant des prix de la Confédération, les émoluments perçus par le Service de la circulation routière et de la navigation (SCN) valaisan devraient baisser d’environ 5%.

A lire aussi: Emoluments: accusé par Monsieur Prix, le Service de la circulation se défend

Contacté mercredi, le chef du Département de la sécurité, des institutions et du sport Frédéric Favre confirme cette information révélée mardi soir par Stefan Meierhans, Monsieur Prix, dans l’émission «A bon entendeur» de la RTS. Il réfute en revanche les calculs de l’Administration fédérale des finances (AFF) qui ne prenaient pas en compte «l’ensemble des principales charges du SCN». L’AFF avait établi un indice de financement de 148% pour 2017.

Une analyse commandée auprès de l’Inspection des finances (IF) du canton montre que «l’AFF ne tenait pas compte des imputations internes et de certains investissements dans les années 1990 à 2013. Ce qui est le cas dans d’autres cantons. En tenant compte de ces éléments, l’indice pour 2017 s’élève à 125% et s’approche ainsi de la moyenne suisse à 122%», explique le conseiller d’Etat. S’appuyant sur l’analyse de l’IF, il note aussi que l’indice de financement était de 110,86% pour 2018 et de 107,47% pour 2019.

Parmi les éléments retenus par l’IF figurent la mise en œuvre du nouveau fonds pour le financement de l’investissement et la gestion des immeubles de l’Etat du Valais, la capitalisation de la caisse de pension de l’Etat du Valais, les coûts des prestations informatiques du Service informatique, ou encore des coûts des prestations réalisées par différents services centraux de l’Etat du Valais pour le SCN.

A l’équilibre

Le principe de la couverture des coûts exige que les émoluments perçus ne dépassent pas ou seulement légèrement les coûts effectifs. Dans cette optique, Frédéric Favre a demandé au SCN «d’entreprendre les démarches nécessaires afin de baisser les émoluments dans un ordre de grandeur de 5% et cela dans le cadre de l’établissement du budget 2022».

Une décision qui a été communiquée par lettre à Stefan Meierhans. Le canton du Valais lui a aussi remis un rapport détaillant sa méthode de calcul. Interrogé à ce propos, Monsieur Prix n’a pas souhaité se prononcer sur la différence entre les résultats de la Confédération et du canton, une compétence de l’Administration fédérale des finances. «Cinq pour cent, c’est déjà un pas dans la bonne direction», conclut-il.

A lire aussi: Valais: le Service auto de Sion pourrait migrer aux Casernes en 2021

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Cette fois c’est sûr je l’ai chopé…», le grain de sel de Patrick Ferrari«Cette fois c’est sûr je l’ai chopé…», le grain de sel de Patrick Ferrari

AventureJulia Schmale, la chercheuse sédunoise qui a vécu quatre mois en Arctique pour étudier le changement climatiqueJulia Schmale, la chercheuse sédunoise qui a vécu quatre mois en Arctique pour étudier le changement climatique

PandémieCoronavirus: le Valais appelle Berne et l’armée à la rescousseCoronavirus: le Valais appelle Berne et l’armée à la rescousse

SolidairesGrippe: pharmaciens valaisans et Lonza assurent des vaccins pour les personnes à risqueGrippe: pharmaciens valaisans et Lonza assurent des vaccins pour les personnes à risque

Remontées mécaniquesA Verbier, le premier jour de ski donne un avant-goût de ce que sera la saison d’hiverA Verbier, le premier jour de ski donne un avant-goût de ce que sera la saison d’hiver

Top