12.03.2018, 16:16

Une des plus grosses entreprises du Haut-Valais désormais dirigée par deux Bas-Valaisans

chargement
Le site de la Société suisse des explosifs à Brigue.

 12.03.2018, 16:16 Une des plus grosses entreprises du Haut-Valais désormais dirigée par deux Bas-Valaisans

Economie La Société suisse des explosifs est l'un des plus importants groupes du Valais supérieur. Elle vient de mettre deux Valaisans francophones à sa tête.

Une entreprise basée à Brigue dirigée par deux Bas-Valaisans, ce n'est déjà pas banal. Mais si l'on précise que la société emploie 550 collaborateurs en Europe dont 110 en Valais et qu'elle a vu son chiffre d'affaires tripler en quelques années, cela devient un réel phénomène. Ce phénomène, c'est la Société suisse des explosifs (SSE) dont le siège social se trouve à Brigue.

Le chiffre d'affaires a triplé

Comme son nom l'indique, la SSE est spécialisée dans les explosifs civils, mais aussi dans la chimie fine et la pyrotechnie. Elle a quasiment triplé son chiffre d’affaires depuis 2013, passant à 45 à 120 millions de francs. La SSE a aussi vu le nombre de ses collaborateurs croître de manière fulgurante, passant de 140 en 2013 à 550 aujourd’hui, lesquels se trouvent désormais répartis dans neuf pays.

Cette rapide progression a été réalisée grâce à deux acquisitions majeures réalisées en 2013 et 2016. L’entreprise haut-valaisanne, qui a vu le jour il y a 124 ans, est du même coup devenue un groupe européen coté en bourse, sous le nom de SSE Holding SA, dont les fonds propres s'élèvent à 45 millions et dont la capitalisation boursière est supérieure à 70 millions.

Européen et ancré en Valais

Malgré cette croissance continentale, la SSE reste ancrée dans le Haut-Valais où se trouvent toujours à la fois son siège social et sa principale usine de production. «Le groupe SSE emploie actuellement 110 collaborateurs à Gamsen. Le chiffre d’affaires issu des activités valaisannes se monte en 2017 à environ 30 millions», indique le nouvel administrateur-délégué du groupe Daniel Antille.

Deux Bas-Valaisans à la tête

Daniel Antille (à gauche) et Gilles de Preux

Pour répondre au développement de l’entreprise,  le groupe SSE vient de procéder à un changement à sa tête. L’ancien président de Miège Daniel Antille, qui cumulait jusqu'ici plusieurs fonctions, est nommé administrateur délégué exécutif, alors que Gilles de Preux, de Grimisuat, devient directeur général du groupe. Les deux hommes forment une direction bicéphale, ce qui réjouit le président du conseil d’administration, le Genevois d’origine valaisanne Raymond Loretan. On retrouve notamment à ses côtés au conseil, le président contheysan de la BCVS Jean-Daniel Papilloud.


À lire aussi...



Top