16.10.2019, 14:00

Un train des neiges va relier Genève à Verbier

chargement
Le train des neiges à deux étages va rejoindre la gare du Châble.

Nouveau Les CFF vont lancer un «Verbier-Express». Ce train va relier tous les samedis et dimanches de la saison d’hiver Genève aéroport au Châble et aux pistes de Verbier et de Bruson.

Le premier «Verbier-Express» prendra le départ le 21 décembre prochain. Il reliera directement Genève aéroport au Châble. «Ce train des neiges va partir le samedi et le dimanche matin et revenir en soirée», indique le directeur régional des CFF Alain Barbey. Cette expérience va être menée jusqu’au terme de la saison de ski.

L’idée consiste à amener les skieurs du bout du lac et de tout le bassin lémanique dans un train à deux étages directement à la nouvelle gare du Châble, à deux pas des remontées mécaniques menant à Verbier et à Bruson. Le tout sans changement à Martigny. Le Verbier-Express effectuera les mêmes arrêts qu’un IR 90. «Nous allons proposer un package très compétitif et il y aura des animations dans le train», indique Alain Barbey, qui ne peut pas encore donner les prix de cette opération spéciale. Les horaires ne sont pas encore fixés, mais le départ sera donné à l’aéroport aux alentours de 7 h 30.

A lire aussi: Nouvelle gare ferroviaire du Châble: une première en Suisse

Un appel pour une nouvelle clientèle

Directeur de Téléverbier, Laurent Vaucher ne cache pas sa satisfaction. «Avec les nouvelles infrastructures mises à disposition par la gare du Châble, nous ne pouvions pas rater une telle opportunité.»

Avec cette nouvelle offre, la station bagnarde «propose une alternative à sa clientèle actuelle soucieuse d’utiliser des transports respectueux de l’environnement» ainsi qu’aux automobilistes qui préfèrent éviter de se retrouver coincés dans les traditionnels bouchons des samedis et dimanches soir.

Le parcours en train permet aussi de toucher de nouveaux clients potentiels. «Nous pouvons offrir la possibilité à ceux qui n’ont pas de permis, je pense en particulier aux moins de 25 ans, de venir skier chez nous», note Laurent Vaucher.

Une première à Verbier avec le SwissPass

Pour mettre en place cette offre, les CFF ont collaboré avec leur filiale RegionAlps, mais aussi avec Verbier Tourisme et Téléverbier. Fruit de cette collaboration, Verbier va devenir la première station de Suisse romande à utiliser le SwissPass, la carte des transports publics, comme support pour ses propres abonnements. Un des avantages non négligeables de cette nouveauté est de permettre ainsi aux skieurs de télécharger leur abonnement de ski tranquillement depuis chez eux, sans passer par les caisses des remontées mécaniques.

«Nous devons développer certains services pour la clientèle. Il faudra notamment proposer plus de consignes au Châble», indique encore le directeur de Téléverbier.

A lire aussi: Le nouveau SwissPass, qui remplace l’AG ou le demi-tarif, ne fait pas l’unanimité chez les remontées mécaniques


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChroniqueImpossible de se libérer d’Elsa: la Drôle de semaine de Christine SaviozImpossible de se libérer d’Elsa: la Drôle de semaine de Christine Savioz

Concours suisse de Brass BandsDix ensembles valaisans en lice à Montreux, mais un de moins en catégorie excellenceDix ensembles valaisans en lice à Montreux, mais un de moins en catégorie excellence

Dix ensembles valaisans en lice à Montreux

Dix ensembles valaisans participent ce week-end, à Montreux, au 45e Concours suisse des brass bands. En catégorie...

  22.11.2019 18:00
Premium

EnvironnementCe que le rapport sur la pollution au mercure révèle de nouveauCe que le rapport sur la pollution au mercure révèle de nouveau

Brass bandsFrédéric Théodoloz conduit ses 13 étoiles à la force du cœurFrédéric Théodoloz conduit ses 13 étoiles à la force du cœur

Innovant«Avec The Ark, le Valais a été précurseur»«Avec The Ark, le Valais a été précurseur»

Top