26.01.2016, 15:11

Un livre sur la découverte du mercenaire du col du Théodule

chargement
La dépouille a été découverte sur le bord oriental du glacier du Théodule entre 1984 et le début des années 1990.

Patrimoine Le Musée d’histoire du Valais édite le 13e volume des «Cahiers du Musée d’histoire du Valais», en allemand, consacré à la découverte au col du Théodule des restes d’un homme mort vers 1600.

L’ouvrage «400 Jahre im Gletschereis. Der Theodulpass bei Zermatt und sein «Söldner», 13e volume des «Cahiers du Musée d’histoire du Valais» - édité en allemand - présente le fameux «mercenaire» du col du Théodule. Le livre a été conçu de manière collective par l’historienne de l’art et archéologue Sophie Providoli, l’archéologue Philippe Curdy et l’historien Patrick Elsig.

La publication du Musée d’histoire du Valais met en lumière l’importance patrimoniale de la découverte du corps d’un homme décédé vers 1600, surnommé le «Ötzi valaisan», d’après le nom de la plus vieille dépouille glaciaire d’Europe.

Des trésors sous la glace

L’archéologue et historienne de l’art Sophie Providoli a beaucoup oeuvré sur le terrain. Verra-t-on bientôt de nouveaux trésors  surgir des glaces? «Il est difficile de savoir avec certitude ce qui sortira ces prochaines années. Mais avec la fonte glaciaire accélérée, c’est probable que des découvertes seront faites. L’archéologie glaciaire procède à des prospections ciblées dans les zones où les glaciers sont en retrait.»

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de mercredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top