Un député-suppléant valaisan arrêté 14 jours au Japon

chargement

FAITS DIVERS Une virée trop arrosée lui a fait confondre son hôtel avec un bar karaoké lors d'un périple au Japon. Cet élu PDC s'est énervé et a fini au poste de police. Pendant deux semaines!

 27.05.2018, 19:12
Premium
En cas d’arrestation au Japon, la police peut maintenir une personne en détention jusqu’à 23 jours sans l’inculper.

Le député-suppléant du Valais central Frédéric Brantschen a passé une bonne partie de ses vacances au Japon, enfermé dans un poste de police. Parti en janvier dernier à la découverte du pays du Soleil-Levant, ce jeune démocrate-chrétien âgé de 30 ans a payé chèrement une soirée un peu trop arrosée, comme il l’explique lui-même.

«Je venais d’arriver...

À lire aussi...

PiratageDominique Giroud devant la justice pour le piratage raté de deux journalistesDominique Giroud devant la justice pour le piratage raté de deux journalistes

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTEComment la Lonza va changer le Haut-Valais. La chronique d’Armin BregyComment la Lonza va changer le Haut-Valais. La chronique d’Armin Bregy

RestaurationOuverture des terrasses: le cœur des restaurateurs valaisans balanceOuverture des terrasses: le cœur des restaurateurs valaisans balance

Le coin des seniorsValais: des Graines d’essentiel pour semer des messages positifsValais: des Graines d’essentiel pour semer des messages positifs

ChroniqueBanale médiocrité. Par Pierre LoretanBanale médiocrité. Par Pierre Loretan

Banale médiocrité

Notre pays est-il en train de devenir nul? Provocation ou pas, la question est bien présente par les temps qui courent,...

  18.04.2021 14:00
Premium
  Opinions

Top