19.02.2020, 20:00

Un Bernard Rappaz peut en cacher un autre

Premium
chargement
Les deux Bernard Rappaz ne s'étaient jamais parlé avant cette rencontre à la tour de la RTS à Genève.

Noms communs 1/5 A l’heure où le Valais se grime pour faire la fête, «Le Nouvelliste» a décidé de réunir ceux qui n’ont pas besoin d’attendre Carnaval pour changer d’identité ou en jouer. Le nom qu’ils partagent leur réserve souvent des surprises et les rapproche parfois de l’autre. Bas les masques, ils se confondent sans se ressembler. Alors qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés, Bernard Rappaz, le rédacteur en chef de l’actu de la RTS, et Bernard Rappaz, le chanvrier, ont accepté de jouer le (double) jeu.

Dans les couloirs de la tour de la RTS à Genève, le duo des Bernard Rappaz fait sensation. Les journalistes Darius Rochebin et Tania Chytil, croisés par hasard, résistent difficilement à l’envie d’immortaliser ce tête-à-tête improbable. Pour les deux Rappaz, le rédacteur en chef actu de la RTS et le chanvrier, c’est la vraie première rencontre. «On s’était croisés une fois au Caprices Festival à Crans-Montana, mais on n’avait pas parlé», raconte le chanvrier. «Je me...

À lire aussi...

Noms communs 2/5Un Frédéric Favre peut en cacher un autreUn Frédéric Favre peut en cacher un autre

Noms communs 3/5Un Christophe Clivaz peut en cacher un autreUn Christophe Clivaz peut en cacher un autre

Noms communs 4/5Un Fabien Girard peut en cacher un autreUn Fabien Girard peut en cacher un autre

Noms communs 5/5Un Serge Métrailler peut en cacher un autreUn Serge Métrailler peut en cacher un autre

Top