Tourisme d’été, comment les communes aident les remontées mécaniques?

chargement

Tourisme Les remontées mécaniques de Nendaz-Veysonnaz (NVRM) ont demandé des garanties de déficit aux deux communes pour ouvrir plus longtemps les installations durant l’été. Ailleurs en Valais, les collectivités publiques contribuent à travers les offices du tourisme et les taxes de séjour.

 09.05.2021, 18:00
Premium
Si Nendaz et Veysonnaz vivent le même été qu'en 2020, il est peu probable qu'elles doivent combler un éventuel déficit.

Les communes de Nendaz et de Veysonnaz risquent de payer les remontées mécaniques pour une ouverture prolongée en été. Elles ont accepté d’offrir une garantie de déficit à NVRM à hauteur de 65 000 francs pour Nendaz et de 45 000 francs pour Veysonnaz. En contrepartie, les installations ouvriront trente-deux jours de plus en été.

Pour aboutir à cet accord, la négociation semble...

À lire aussi...

TourismeAvec la fermeture du domaine skiable, le bras de fer entre CMA et Crans-Montana dégénèreAvec la fermeture du domaine skiable, le bras de fer entre CMA et Crans-Montana dégénère

Série 1/4Tourisme valaisan et coronavirus: Nendaz vit son plus bel étéTourisme valaisan et coronavirus: Nendaz vit son plus bel été

Nendaz vit son plus bel été

Alors que le Covid-19 faisait craindre le pire pour la saison d’été, celle-ci est excellente dans plusieurs...

  01.08.2020 19:00
Premium

Top