Suicide assisté en EMS: le Grand Conseil valaisan dit provisoirement oui

chargement

Société Les députés ont accepté jeudi la première lecture de la loi sur l’accompagnement en fin de vie. Si le nouveau Parlement valide cette décision dans les prochains mois, le peuple aura le dernier mot sur une question toujours aussi sensible.

 11.02.2021, 17:36
Premium
En 2020, Exit, qui recense 3600 membres en Valais, a accompagné la fin de vie de 36 Valaisans, dont trois en EMS.

La saga du suicide assisté en EMS continue. Jeudi au Grand Conseil, la majorité composée du PLR, de l’AdG, des Verts et de la majorité des PDC francophones a accepté la loi sur l’accompagnement en fin de vie, à 71 contre 50 et une abstention. Le texte, qui ancre et encadre l’assistance au suicide dans les homes, n’est toutefois...

À lire aussi...

Suicide assistéSuicide assisté en EMS: des députés valaisans sont soumis à des pressions qui dérangentSuicide assisté en EMS: des députés valaisans sont soumis à des pressions qui dérangent

Fin de vieLe suicide assisté en EMS divise toujours autant le Grand Conseil valaisanLe suicide assisté en EMS divise toujours autant le Grand Conseil valaisan

Fin de vieLe suicide assisté en EMS pourrait être soumis au vote du peuple valaisanLe suicide assisté en EMS pourrait être soumis au vote du peuple valaisan

Top