Stations de ski fermées en France: le maire de Châtel proteste avec des drapeaux suisses

chargement

Stations de ski fermées en France Fâché de la décision du Gouvernement français de laisser les stations de ski fermées pendant les fêtes, le maire de Châtel, en France voisine, a hissé les drapeaux suisses sur la mairie.

 29.11.2020, 11:14
La mairie de Châtel arbore les couleurs suisses en signe de protestation.

Une mairie française floquée de nombreux drapeaux suisses. Nous sommes en Haute-Savoie, dans la commune de Châtel. Cette action traduit le mécontentement et la colère du maire de Châtel Nicolas Rubin, à la suite de la décision du Gouvernement français de laisser fermés les domaines skiables pendant les fêtes. «Une décision draconienne prise beaucoup trop tôt et sans concertation», regrette l’édile.

Une réunion avait pourtant réuni le politique et les professionnels de la montagne pour élaborer un protocole sanitaire pour la saison d’hiver. Le lendemain, l’allocution d’Emmanuel Macron venait mettre un terme aux discussions et, du même temps, aux espoirs des acteurs touristiques.

«Cette décision est justifiée par la volonté de ne pas encombrer des hôpitaux déjà surchargés mais ils se basent sur le nombre de blessures dans un hiver normal alors que cette année, avec l’absence de la clientèle étrangère et la clientèle française en retrait, nous annoncions une baisse de fréquentation de 30 à 50% donc le calcul n’est pas valable.

Plus d’attrait à venir en montagne

Arborer les couleurs suisses, c’est souligner la décision de l’Etat du Valais de maintenir les stations ouvertes. «La Suisse a choisi la bonne solution en annonçant l’ouverture des domaines skiables tout en continuant d’évaluer la situation sanitaire, juge le maire de Châtel. Cela va inciter les gens à réserver alors qu’en France, l’intérêt à venir en montagne est réduit à zéro. Quelle allure peut avoir une station de ski sans remontées mécaniques?»

Les Portes du Soleil divisées

L’hiver du domaine franco-suisse des Portes du Soleil, dans lequel se trouve la commune de Châtel, s’annonce compliqué. «Le domaine sera ouvert côté recto, fermé côté verso. Ça va être une jolie pagaille. Si tous les clients de ce grand domaine sont réduits à la surface suisse il y aura des problèmes de surfréquentation et certains skieurs risqueraient même de se retrouver en France sans le savoir…», poursuit Nicolas Rubin.

Dans ce contexte, les drapeaux suisses ont suscité de nombreuses réactions mais ont été bien accueillis par la population. «Un clin d’œil à nos amis helvètes et à la tradition pacifique de la Suisse», conclut l’édile en souriant.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ChroniqueLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves GabbudLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves Gabbud

Révision de la ConstitutionConstituante: des nouveautés aux statu quo, on en est où?Constituante: des nouveautés aux statu quo, on en est où?

AnimauxDerborence: «Le gypaète était à 5 mètres de moi»Derborence: «Le gypaète était à 5 mètres de moi»

L’interview culturelleYann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»Yann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»

Yann Lambiel: «Je sors… de chez moi!»

Il est de retour sur scène. L’humoriste valaisan Yann Lambiel repart en tournée avec «Multiple», son dixième spectacle.

  22.10.2021 17:00
Premium

InnovationSaas-Fee: voici le robot qui porte les bagagesSaas-Fee: voici le robot qui porte les bagages

Top