17.09.2019, 10:02

Saint-Maurice: chauffeur d’autocar sans permis pincé pour cabotage

chargement
L'autocar immatriculé en Pologne transportait vingt-six touristes chinois à destination de Täsch.

Transports La police valaisanne a intercepté dimanche un autocar polonais transportant illégalement des touristes chinois. Le chauffeur circulait par ailleurs sans permis valable.

Dimanche 15 septembre en fin de matinée, les spécialistes du Centre de compétence du trafic lourd (CCTL) de la police cantonale valaisanne à Saint-Maurice ont intercepté un autocar polonais transportant vingt-six passagers chinois.

Permis échu depuis juillet

Lors des vérifications, il a été constaté que le chauffeur du véhicule n’était pas titulaire d’un permis de conduire valable, puisque échu en juillet dernier.

En outre, ce chauffeur polonais de 36 ans effectuait un transport interne professionnel de personnes sur le territoire suisse avec ce véhicule immatriculé à l’étranger. Il s’agit d’une infraction de cabotage.

A lire aussi : Saint-Maurice: chauffeur épinglé pour cabotage

Le chauffeur s’est acquitté d’une garantie d’amende de 4960 francs. Il a été dénoncé auprès du Service de la circulation et de la navigation ainsi qu’à l’Administration fédérale des douanes (AFD).

Les vingt-six passagers chinois, qui se rendaient à Täsch, ont été pris en charge par une compagnie de transport helvétique mandatée par le guide touristique.

A lire aussi : Une affaire de cabotage de marchandises découverte en Valais


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Noms communs 5/5Un Serge Métrailler peut en cacher un autreUn Serge Métrailler peut en cacher un autre

CommerceLa Suisse a augmenté ses exportations de vins en 2019La Suisse a augmenté ses exportations de vins en 2019

SantéS’il échappe pour l’instant au coronavirus, le Valais se dit prêt à faire faceS’il échappe pour l’instant au coronavirus, le Valais se dit prêt à faire face

CoronavirusTransports et frontières: pas de panique à bord en Valais, mais la vigilance est de miseTransports et frontières: pas de panique à bord en Valais, mais la vigilance est de mise

Le salon de la bière passe de Conthey à MartignyLe salon de la bière passe de Conthey à Martigny

Top