27.01.2020, 20:00

«Souvent, on n’ose pas aller demander»: aidés par Pro Senectute, comme des centaines de retraités valaisans, ils témoignent

Premium
chargement
Greta et Werner Häussermann confient que les conseils de Pro Senectute Valais leur ont permis de mieux vivre avec leur revenu moyen.

Soutien Comme 2500 seniors valaisans, Greta et Werner Häussermann, établis à Aproz, ont bénéficié des conseils de la fondation. Ils ont notamment appris qu’ils avaient droit partiellement aux prestations complémentaires.

«Ça nous a donné un bon coup de pouce!» Depuis 2018, Greta Häussermann (74 ans) et son mari Werner (84 ans), établis à Aproz, ont un droit partiel aux prestations complémentaires, dont un subventionnement à 100% des primes caisse maladie et une exonération taxe radio/TV. Une aide qui a changé leur quotidien. «Cela nous a permis d’être plus à l’aise pour vivre avec notre revenu modeste. Si nous n’étions pas allés voir la dame de Pro Senectute,...

À lire aussi...

SOCIÉTÉRetraités sans le sou forcés de retourner au boulotRetraités sans le sou forcés de retourner au boulot

PrécaritéEmploi: le chômage des plus de 50 ans reste inquiétantEmploi: le chômage des plus de 50 ans reste inquiétant

InquiétantLa pauvreté continue d’augmenter en Suisse, progressant de 10% en l’espace d’un anLa pauvreté continue d’augmenter en Suisse, progressant de 10% en l’espace d’un an

Top