Soutien romand à l’initiative «A visage découvert»

chargement

Politique Un comité romand, sans lien avec l'UDC, s’engage en faveur de l’interdiction de se dissimuler le visage en public.

 07.12.2020, 12:00
L'initiative «A visage découvert» veut interdire à quiconque de se dissimuler le visage dans l’espace public

Le 7 mars 2021, le peuple suisse sera appelé à se prononcer sur l’initiative populaire fédérale «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage». Ce texte vise à modifier la Constitution fédérale en stipulant en particulier que «nul ne peut se dissimuler le visage dans l’espace public, ni dans les lieux accessibles au public ou dans lesquels sont fournies des prestations ordinairement accessibles par tout un chacun».

Or sept personnalités politiques issues des différents cantons francophones et n’appartenant pas au cercle des initiants ont décidé de se réunir en un comité romand favorable à cette initiative.

Ce comité au sein duquel se côtoient par exemple le député PLR genevois Jean romain ou le coprésident du Rassemblement citoyen Valais Jean-Marie Bornet justifie ce soutien par le fait «que des valeurs fondamentales de notre vie en société sont en jeu: l’importance de reconnaître le visage de son interlocuteur, l’égalité homme-femme, la solidarité avec des femmes persécutées dans le monde, la sécurité publique.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

aux urnesVotations fédérales: voile intégral, identité électronique et Indonésie au menu de marsVotations fédérales: voile intégral, identité électronique et Indonésie au menu de mars

Top