17.04.2019, 05:30

Sous la pression d’Ethos, la Banque Cantonale du Valais change son ordre du jour

Premium
chargement
Les actionnaires de la banque voteront sur une décharge à accorder aux instances dirigeantes, à l’exception de Jean-Daniel Papilloud.

Affaire Alkopharma La BCVs avait prévu de donner décharge à ses dirigeants, y compris à Jean-Daniel Papilloud et malgré l’affaire Alkopharma. Sous la pression de la Fondation Ethos, elle renonce. L’Etat du Valais soutiendra ce revirement.

Il y a une dizaine de jours, la Fondation Ethos – une organisation qui a pour but de promouvoir des investissements responsables – a pris contact avec la direction de la Banque Cantonale du Valais (BCVs) pour lui conseiller de faire marche arrière. La banque entendait proposer, lors de son assemblée générale qui a lieu mercredi soir, de donner décharge à...

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SANTÉComment Alkopharma a trompé son mondeComment Alkopharma a trompé son monde

Top