15.05.2018, 13:04

Sion 2026: le deuxième comité des opposants sort l'artillerie lourde

chargement
Le conseiller national valaisan Mathias Reynard ne comprend pas comment on peut investir dans les JO alors que l'on coupe dans tous les autres domaines.

 15.05.2018, 13:04 Sion 2026: le deuxième comité des opposants sort l'artillerie lourde

Entremont Autrement, le parti socialiste du Valais romand, le Rassemblement citoyen Valais et plusieurs indépendants ont convié la presse mardi matin pour exposer leurs arguments contre les JO. Et ils sont nombreux!

Sept intervenants, un argumentaire de près de dix pages. Le deuxième comité d'opposants au projet Sion 2026 (ndlr: le premier est composé des Verts, du WWF, de Pro Natura et de l'ATE) n'a pas fait dans la dentelle mardi matin pour dire tout le mal qu'il pense des Jeux olympiques en Valais.

Ce comité a choisi de se regrouper sous le slogan «Question de priorités». De priorités il a été question pour le conseiller national PS Mathias Reynard: «Les coupes n'épargnent aucun domaine et les mesures d'austérité se suivent. En revanche, comme par enchantement, les élus qui coupent les budgets sont prêts à débloquer des montants énormes pour les Jeux.» Barbara Lanthemann, présidente du PSVR, a dit que son parti n'avait aucune confiance dans le CIO et ses promesses de renouveau. 

Un avis partagé par Olivier Bender d'Entremont Autrement qui a énuméré les déficits des derniers JO et qualifié Sion 2026 «de projet pour ceux qui n'ont pas de projet». 

Pour Jean-Marie Bornet du RCV, le Valais n'est pas prêt à accueillir une telle manifestation: «Le canton doit revoir tout son modèle touristique avant de se lancer dans les JO». 

Le Nouvelliste regroupera les arguments des partisans et opposants qui tiennent quatre conférences de presse en dix jours dans une pleine page la semaine prochaine. En attendant, chaque argumentaire se retrouve  sur notre site internet sous le dossier JO et/ou la rubrique Valais.


À lire aussi...

DuelSion 2026 peut-il garantir d'importantes retombées touristiques? Florian Alter défie Marius RobyrSion 2026 peut-il garantir d'importantes retombées touristiques? Florian Alter défie Marius Robyr

Jeux olympiques 2026Sion 2026 pourrait avoir un concurrent de moinsSion 2026 pourrait avoir un concurrent de moins

DuelUn projet comme celui de Sion 2026 qui loue ses infrastructures peut-il faire un déficit? Cyrille Fauchère défie Karin PerraudinUn projet comme celui de Sion 2026 qui loue ses infrastructures peut-il faire un déficit? Cyrille Fauchère défie Karin Perraudin

Top