Séismes, le Parlement en faveur d’une assurance nationale

chargement

Pendant plus de vingt ans, la Berne fédérale refusait le principe d’une assurance contre les dégâts des tremblements de terre. Le Conseil national vient d’accepter d’entrer en matière. En Valais, où le risque sismique est élevé, la décision était espérée.

 22.09.2021, 18:28
Premium
Le séisme de 2009 de la région de l'Aquila, en Italie, constitue le scénario de référence en Valais.

Durant les vingt dernières années, les chambres fédérales ont plusieurs fois refusé des propositions d’assurance nationale contre les tremblements de terre. Mais le vent est peut-être en train de tourner. Après la chambre haute, le Conseil national a accepté ce lundi une telle proposition. Par 108 voix pour, 76 refus et 4 abstentions, les élus demandent ainsi au Conseil fédéral, qui n’en voulait pas, de prévoir les bases constitutionnelles et légales...

À lire aussi...

ASSURANCETremblements de terre: la Suisse n’est pas à l’abri d’un séisme majeurTremblements de terre: la Suisse n’est pas à l’abri d’un séisme majeur

Série 1/3Tremblement de terre en Valais, un scénario à dix milliardsTremblement de terre en Valais, un scénario à dix milliards

Série 2/3Séismes en Valais: comment renforcer vos bâtimentsSéismes en Valais: comment renforcer vos bâtiments

Top