Sandor, ange de la nuit et des contrastes

chargement

Musique La chanteuse valaisanne dévoile un premier album très attendu. Elle le vernit ce jeudi à Lausanne. Immersion en pleine répétition.

 05.03.2019, 12:00
Lecture: 6min
Premium
En résidence de travail au Romandie à Lausanne, Sandor et son équipe préparent avec minutie le vernissage de jeudi.

Tout gifle, en plein visage. Les décibels, la vigueur des lumières, le sombre éclat d’une pop baignée dans l’électro, la justesse de la langue française accouchée d’une voix grave. Ce dernier jour de février, le ciel laisse le mercure faire du zèle. Nichée dans un club lausannois, la guitare à la main, Sandor en fait aussi, du zèle. Elle veut que tout soit parfait. Ce printemps qui pointe sera le sien.

L’exigence, toujours

Sous les...

À lire aussi...

FestivalSandor appuie la noirceur de la nuit à PaléoSandor appuie la noirceur de la nuit à Paléo

Top