14.02.2020, 17:00

Saint-Valentin: producteurs d'abricots, Marie-Thérèse et Bernard s'aiment au boulot

Premium
chargement
Marie-Thérèse et Bernard Lucciarini sont producteurs d'abricots au domaine du Courvieux, à Martigny.

Fusionnels Ils sont collègues et amoureux. Six couples valaisans nous ouvrent les portes de leurs romances. De la maison au job, ils conjuguent l’amour au pluriel. Rencontres.

Marie-Thérèse, il l’a trouvée «pas mal du tout», Bernard. Ils n’avaient pas 20 ans. Il venait d’Italie et réparait des voitures, elle était demoiselle du téléphone. Et c’est dans le hasard d’une nuit lausannoise des années disco qu’ils se sont repérés. C’était il y a 47 ans. Marie-Thérèse avait fui sa campagne martigneraine pour la grande ville. Pourtant, Bernard tombera fou amoureux de l’abricot et la fera délicatement revenir vers les vergers valaisans.

Pas de chichis

Dans les années 1990, les...

À lire aussi...

FusionnelsSaint-Valentin: musiciens, Fanny et Anthony s'aiment au boulotSaint-Valentin: musiciens, Fanny et Anthony s'aiment au boulot

FusionnelsSaint-Valentin: libraires spécialisés en BD, Annick et Olivier s'aiment au boulotSaint-Valentin: libraires spécialisés en BD, Annick et Olivier s'aiment au boulot

FusionnelsSaint-Valentin: enseignants, Christophe et Jeanne-Andrée s'aiment au boulotSaint-Valentin: enseignants, Christophe et Jeanne-Andrée s'aiment au boulot

FusionnelsSaint-Valentin: médecins, May et Gilbert s'aiment au boulotSaint-Valentin: médecins, May et Gilbert s'aiment au boulot

FusionnelsSaint-Valentin: épiciers, Yvonne et Maurice s'aiment au boulotSaint-Valentin: épiciers, Yvonne et Maurice s'aiment au boulot

Top