Risque d’avalanche en Suisse: trafic perturbé, hors-piste déconseillé

chargement

Danger La neige et la pluie tombée ce jeudi renforcent le danger d’avalanche dans plusieurs régions du pays. Des lignes ferroviaires sont fermées en raison du danger d’avalanche. Zermatt est coupé du monde et les Rochers-de-Naye ne sont notamment plus accessibles.

  28.01.2021, 06:46
1/3  

Le danger d’avalanche est très fort dans certaines régions de Suisse. Le trafic ferroviaire et routier en faisait les frais jeudi. Les activités hors des pistes qualifiées de «très dangereuses» ne sont pas recommandées.

Selon l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (SLF), le danger est particulièrement élevé (5 sur 5) en Valais, sur la rive droite du Rhône, de Fully-Conthey jusqu’à la vallée de Conches, ainsi que dans la vallée de Zermatt et à Uri. Autour de cette zone, soit notamment le reste du Valais et les Alpes vaudoises, le danger d’avalanche est fort (4 sur 5).

 

 

Dans ces deux zones, de nombreuses avalanches spontanées de très grande taille sont à attendre. Des avalanches peuvent se déclencher même à nouveau dans les parcours déjà déchargés auparavant. Elles peuvent avancer jusqu’en vallée. A noter, que selon le SLF, les degrés de danger 4 et 5 ne sont pas statistiquement les plus meurtriers.

Les intempéries ont provoqué une avalanche au-dessus des Diablerets (VD) ainsi qu’un débordement de la Grande Eau dans le secteur de la gare. Un talus s’est également affaissé près du Sépey. Une coulée de neige est également descendue dans les vignes à Saxé, sur la commune de Fully.

 

 

Mises en garde

Les déclenchements d’avalanches par explosions se sont ainsi multipliés comme rarement en matinée en Valais. En raison de ces conditions «très dangereuses», le SLF déconseille d’effectuer des randonnées à ski, en raquettes et descentes hors-piste. Les voies de communication exposées et les localités exposées sont menacées.

Les communes valaisannes ont multiplié jeudi les mises en garde. Fully invite la population à «se montrer extrêmement prudente et de ne pas s’aventurer sur les chemins pédestres autour des couloirs d’avalanches et des cours d’eau». Dans le Haut-Valais, plusieurs localités, à l’image d’Albinen ou Conches, appellent locaux et touristes à ne pas s’aventurer en dehors des villages et des hameaux.

Tant Air Zermatt qu’Air-Glaciers se disent prêts à réagir en cas de besoin 24h/24. Pierre Métrailler, médecin et responsable du service du sauvetage d’Air Glacier, doute toutefois qu’il y ait beaucoup de randonneurs ou de skieurs en montagne ce week-end au vu du temps et du danger.

Lignes coupées

Plusieurs lignes ferroviaires étaient fermées. Le trafic était notamment interrompu entre Täsch (VS) et Zermatt (VS). Selon Air Zermatt qui a effectué un vol d’observation de nombreuses avalanches se sont déversées entre Täsch et Zermatt.

«La situation est tendue mais sous contrôle», notamment grâce à des mâts anti-avalanche qui permettent de déclencher des coulées à distance, a indiqué à Keystone-ATS le directeur de la compagnie Gerold Biner. Selon les dernières prévisions des CFF, le trafic ferroviaire ne devrait toutefois pas reprendre avant vendredi.

 

 

Le train reliant Haut-de-Caux et les Rochers-de-Naye (VD) est également supprimé, en raison d’intempéries.

Les lignes traversant les cols de la Furka et de l’Oberlap sont interrompues en raison d’un danger d’avalanche. Aucun service de substitution n’est possible dans les trois cas.

Trafic également interrompu dans le caton d’Uri

Dans le canton d’Uri, la ligne entre Erstfeld et Göschenen était elle aussi interrompue au moins jusqu’à la fin de la journée, en raison d’un risque d’avalanche, indiquent les CFF.

Dans l’Oberland bernois, à la suite d’une avalanche qui a coulé jusqu’aux voies de Chemin de fer, le trafic ferroviaire entre Brienz et Interlaken est interrompu. Les rails n’ont pas été endommagés, mais la ligne a été fermée pour des raisons de sécurité. Des bus de remplacement ont été mis en place.

Du côté des routes

Le trafic routier dans la région était également perturbé, selon le TCS. L’autoroute A2 est notamment fermée dans les deux sens jusqu’à vendredi 10h00 entre Altdorf et Beckenried (NW) en raison du danger d’avalanche.

A Uri, plusieurs routes ont été fermées dont une cantonale ensevelie sous la neige. La police cantonale fribourgeoise a fermé la route menant au col du Jaun en raison d’un danger d’avalanche. Dans les Grisons, de nombreux accidents de la circulation ont été recensés par la police.

En Valais, plusieurs routes étaient aussi fermées pour cette même raison, notamment celle menant à Loèche-les-Bains ainsi que dans la vallée de Conches.

De la neige jusqu’à samedi

Selon les services météorologiques, de grandes quantités de neige fraîche se sont accumulées en 24 heures. Du Haut-Valais à la Surselva (GR), en passant par la région du Gothard, entre 40 et 70 centimètres de neige sont tombés, localement jusqu’à 80 centimètres. Dans le courant de la journée de jeudi, les météorologues s’attendaient à 30 et 60 centimètres de neige fraîche supplémentaire.

Vendredi, il neigera sans arrêt dans le nord et en Valais. Dans le courant de la journée, la limite des chutes de neige descendra progressivement à environ 1200 m. De la neige est également attendue samedi.

Plus d’infos sur la météo de votre région ici.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

France voisineUn skieur de randonnée tué par une avalanche en IsèreUn skieur de randonnée tué par une avalanche en Isère

Saint-Luc/Chandolin: le snowboarder recherché après une avalanche s’est annoncéSaint-Luc/Chandolin: le snowboarder recherché après une avalanche s’est annoncé

MontagneAvalanches: une saison de tristes recordsAvalanches: une saison de tristes records

Top