28.04.2020, 11:50

Rhône 3: travaux terminés à Massongex et à Sion

chargement
Le canal des Iles a été réaménagé.

La 3e correction du Rhône se poursuit en Valais. A Massongex et à Sion, de premiers travaux qui ont permis de mettre en sécurité plus de 1350 personnes habitant à proximité du fleuve sont terminés. Le chantier de Granges devrait aboutir à la fin du mois prochain.

Les travaux de renforcement de digue commencés à la mi-novembre 2019 à Massongex protègent désormais quelque 360 personnes vivant à proximité tout en permettant d’éviter des dégâts potentiels de l’ordre de 80 millions de francs, écrit mardi l’Etat du Valais dans un communiqué. Le chantier permet de sécuriser 44 hectares, dont 22 de zones à bâtir et plus de 20 hectares de zones agricoles contre les crues centennales.

Une paroi de métal de 9,5 mètres de profondeur a été installée dans la digue sur une longueur totale de 1,2 kilomètre. Les travaux se sont déroulés en rive gauche du fleuve depuis le pont de la route cantonale en direction de Martigny. En parallèle, le canal des Iles a été réaménagé et élargi sur près de 200 mètres. Le tout pour un montant global de 4 millions de francs.

«La sécurisation complète du secteur sera pleinement effective à l’issue des travaux de la Mesure prioritaire du Chablais qui prévoit un élargissement du fleuve sur la rive droite entre Massongex et Vouvry», poursuit le communiqué.

Coût total de 3,6 milliards

A Sion dans le secteur des Ronquoz, les travaux de sécurisation viennent également de s’achever. Là, une paroi de métal de 15 mètres de profondeur a été insérée dans la digue sur 800 mètres en rive droite du Rhône. Grâce à ces travaux avoisinant les 4 millions de francs, un millier de personnes a pu être mis en sécurité.

Le coût du chantier à Granges, qui devrait protéger plus de 200 personnes directement menacées et évitera quelque 50 millions de dégâts potentiels, se chiffre à 5,5 millions de francs.

Le coût total de la 3e correction du Rhône est estimé à quelque 3,6 milliards de francs étalés sur 30 ans – jusqu’en 2039 – et assumés aux deux tiers environ par la Confédération. Le reste est à la charge des cantons qui sont les maîtres d’ouvrage du projet. Cela représente 370 millions de francs pour le Valais et 87 millions pour Vaud.

Sur 162 kilomètres

ll s’agit du plus grand projet de protection contre les crues de Suisse. La correction du fleuve s’étend sur 162 kilomètres. Les travaux de correction doivent permettre de protéger des biens d’une valeur de 10 milliards de francs sur une zone à risque de plus de 12’000 hectares. Ce risque, annualisé, se chiffre à 200 millions de francs par année. Avec la réalisation de ce projet, les risques seront réduits de 60%.

Cela permettra également de rendre les rives du Rhône accessibles à la population et offrira un gain écologique, notamment au niveau de la biodiversité.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Rhône 3Sion: 6 millions pour renforcer la sécurité de 1000 personnes le long du RhôneSion: 6 millions pour renforcer la sécurité de 1000 personnes le long du Rhône

SécuritéTroisième correction du Rhône: le Parlement libère un milliard de francsTroisième correction du Rhône: le Parlement libère un milliard de francs

ConcoursUn bureau lyonnais va dessiner les espaces publics du Rhône en ValaisUn bureau lyonnais va dessiner les espaces publics du Rhône en Valais

Top