12.08.2019, 12:00

Reinhold Messner: «Ce qui se passe aujourd’hui sur l’Everest, c’est du tourisme, et non de l’alpinisme»

Premium
chargement
Reinhold Messner était de passage au Festival international du film alpin des Diablerets dimanche, où il a présenté son film «L’Everest, l’ultime frontière».

Alpinisme Il est le premier homme à avoir gravi l’Everest sans oxygène. Véritable légende de l’alpinisme et de la haute montagne, Reinhold Messner était de passage au Festival international du film alpin des Diablerets dimanche, où il a présenté son film «L’Everest, l’ultime frontière». L’Italien de 74 ans se laisse aller à quelques confidences pour «Le Nouvelliste».

Les sites spécialisés n’hésitent pas à lui décerner le grade de «légende vivante» de l’alpinisme. De «mythe», de «seigneur» de la haute montagne. L’Italien Reinhold Messner est de ceux qui ont fait des plus hauts sommets du monde leur jardin. L’Everest? Il fut le premier à le gravir sans oxygène, en 1978 avec son compagnon de cordée Peter Habeler,...

Top