12.12.2019, 17:00

Rapport sur le mercure: Jacques Melly persiste et signe, il a fait juste

chargement
Jacques Melly a passé son grand oral devant le Parlement jeudi.

Polémique Le conseiller d’Etat chargé de l’environnement ne se laisse pas déstabiliser par les critiques concernant la gestion de la pollution au mercure. Il a pris acte du rapport de la Commission de gestion, promet des améliorations organisationnelles et redonne sa version des faits.

Même pas peur, Jacques Melly. Et pourtant, son grand oral devant le Parlement était attendu.

Durant plus d’une heure, le Grand Conseil lui a dit tout ce qu’il pensait du rapport sur la pollution au mercure réalisé par la Commission de gestion (COGEST) et donc de sa conduite de l’affaire devenue polémique.

A lire aussi: Un rapport et des recommandations

Presque pas un mot plus haut que l’autre durant les débats, alors que les menaces de retirer ses dossiers à Jacques Melly, voire son siège, se faisaient de plus en plus concrètes ces derniers jours.

A lire aussi: Ils veulent le démettre de ses dossiers

«Je n’ai ni le désir ni l’intention de démissionner», a affirmé le conseiller d’Etat devant le Grand Conseil. Un conseiller d’Etat qui avait l’assurance d’avoir fait juste chevillée au corps et au verbe durant cette première journée de règlement de comptes.

«Je suis fier»

Non seulement le ministre de l’environnement n’a pas ressenti le besoin de se justifier sur les griefs concernant la gestion du dossier, mais il a même revendiqué son action. «Je suis satisfait que le rapport de la Commission de gestion détaille l’aspect historique du dossier. On voit que tout s’accélère dès 2010 lorsque sur le tracé de l’A9, le mercure a été découvert. On voit que quelqu’un a alors pris le dossier au sérieux et je suis fier de dire que ce quelqu’un, c’est moi.»

Et de souligner que grâce à lui et à ses collaborateurs, l’assainissement des zones habitées a pu débuter et que celui des zones agricoles et du site de Gamsen va suivre grâce à la convention signée avec la Lonza.

Si les députés au Grand Conseil ont salué le volet historique du rapport de la Commission de gestion qui montre notamment que le Conseil d’Etat avait connaissance de la pollution depuis plus de quarante ans, ils se sont presque tous étonnés et même scandalisés de la destruction de documents d’archives avant 2005. Une destruction inexplicable pour l’heure mais qui ne peut pas être imputée aux dirigeants actuels qui n’étaient pas en fonction à l’époque, ont relevé les députés.

Une commission d’enquête parlementaire toujours exigée

Les députés – démocrates-chrétiens exceptés – ont aussi dit leur incompréhension par rapport à des dossiers amputés et des déclarations contradictoires entre Joël Rossier, ancien chef du Service de l’environnement, et Marianne Maret, ex-présidente de la COGEST. Certains estiment toujours qu’une commission d’enquête parlementaire doit être mise sur pied pour finir de faire la lumière.

 

Oui, il y a des dysfonctionnements, mais pas forcément là où vous pensez.
Jacques Melly, conseiller d’Etat

 

Jacques Melly prend acte des recommandations – non contraignantes – du rapport en précisant qu’une réflexion a déjà été lancée au sein de son département pour réorganiser les ressources juridiques. «Toutes les options seront envisagées», promet-il. Il reconnaît également le potentiel d’amélioration pour que ses services et celui de la santé collaborent davantage.

Dépasser les bornes

«Je me réjouis également du deuxième rapport que nous promet la COGEST pour éclairer d’éventuels nouveaux dysfonctionnements. Car, oui, il y en a, mais pas forcément là où vous pensez», a lancé le conseiller d’Etat qui n’a pas caché son incompréhension et son agacement face aux agissements de son ancien chef de service démissionnaire Joël Rossier et face à «l’agitation de certains opposants qui ont dépassé les bornes» en prévision des élections dans dix-huit mois.

Les empoignades devraient se poursuivre vendredi lors du traitement des propositions urgentes concernant la gestion du département du ministre PDC.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Travailleurs de l’ombreCoronavirus: les entreprises de nettoyage s’activent dans l’ombre pour la sécurité de tousCoronavirus: les entreprises de nettoyage s’activent dans l’ombre pour la sécurité de tous

dangerHôpital du Valais: potentiellement contaminés, 615 000 masques de protection fournis par l’armée doivent être échangésHôpital du Valais: potentiellement contaminés, 615 000 masques de protection fournis par l’armée doivent être échangés

CoronavirusCovid-19: les foyers valaisans semblent éteintsCovid-19: les foyers valaisans semblent éteints

Grands prédateursL’erreur autour de l’initiative contre les grands prédateurs sans conséquenceL’erreur autour de l’initiative contre les grands prédateurs sans conséquence

Une erreur sans conséquence

Le souci de traduction dans l’initiative contre les grands prédateurs n’aura pas de conséquence. Même si le Conseil...

  09.07.2020 17:00
Premium

pays merveilleuxConcours photos: partagez vos lieux coup de cœur du ValaisConcours photos: partagez vos lieux coup de cœur du Valais

Top