30.12.2019, 12:00

Que sont-ils devenus? Raphaël Bianco, le cultivateur expérimental de morilles valaisannes

Premium
chargement
C'était en mars dernier: les premières morilles valaisannes de culture sortaient de terre sous tunnel. Pour le plus grand bonheur des responsables du projet: Vincent Roux et Raphaël Bianco.

Série 5/8 Raphaël Bianco et son équipe ne donneront pas suite à leur expérience de culture de morilles. La faute à des exigences administratives trop contraignantes.

C’était le 10 mars dernier. Les premières morilles valaisannes de culture pointaient leur chapeau brun hors des petites buttes montées sous un tunnel installé dans la plaine du Rhône. Pour le plus grand bonheur de Raphaël Bianco et son équipe qui avaient tenté l’expérience de cultiver de vraies morilles sauvages en recréant un climat et une atmosphère de forêt dans...

À lire aussi...

Loi sur la santéValais: des pros de la santé opposés à une législation sur l’aide au suicideValais: des pros de la santé opposés à une législation sur l’aide au suicide

Noms communs 5/5Un Serge Métrailler peut en cacher un autreUn Serge Métrailler peut en cacher un autre

CommerceLa Suisse a augmenté ses exportations de vins en 2019La Suisse a augmenté ses exportations de vins en 2019

SantéS’il échappe pour l’instant au coronavirus, le Valais se dit prêt à faire faceS’il échappe pour l’instant au coronavirus, le Valais se dit prêt à faire face

CoronavirusTransports et frontières: pas de panique à bord en Valais, mais la vigilance est de miseTransports et frontières: pas de panique à bord en Valais, mais la vigilance est de mise

Top