08.07.2016, 08:28

PSVR: Gaël Bourgeois renonce à la présidence

chargement
Gaël Bourgeois quitte la présidence du PSVR "le coeur lourd".

politique Gaël Bourgeois annonce son retrait de la présidence du Parti socialiste du Valais romand (PSVR) après les élections communales de cet automne. En cause: des rapports de confiance rompus avec les membres haut-valaisans.

Gaël Bourgeois va quitter la présidence du Parti socialiste du Valais romand (PSVr) après les élections communales de cet automne. Dans un communiqué diffusé vendredi matin, le président démissionnaire évoque des rapports de confiance rompus avec les camarades du Haut-Valais. "La campagne en vue des élections au Conseil d'Etat est importante et nécessite une collaboration étroite entre le SP Oberwallis (SPO), le PSVR et la conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten", précise-t-il. 

"Je pars le coeur lourd", ajoute le président sortant, mais "mes valeurs socialistes restent intactes". Et d'appeler à une Fusion du PSVR et du SPO en un parti cantonal unique pour éviter de tels scénarios à l'avenir. Il commente: "Il y a des difficultés entre le Haut et le Bas dans le parti. Nous avons des difficultés de relation. Nous ne pouvons pas nous retrouver à chercher pendant deux moins une date pour nous rencontrer. Nous devons trouver une solution institutionnelle." La fusion des deux sections régionales est une option. Le PS du Valais romand pèse 80% de l'électorat socialiste valaisan.

Gaël Bourgeois ajoute rester à disposition du parti pour les élections communales (il est vice-président de Bovernier) et au Grand Conseil où il siège comme député. Il déclare ne pas avoir été poussé à la démission. "On m'a plutôt retenu, mais je ne me sens pas légitimé pour rester. Je ne suis pas écouté, pas entendu. Je ne veux pas être un pot de fleurs."

Le ou la future présidente du PS du Valais romand sera élu (e) lors d'un Congrès extraordinaire le 18 novembre prochain.

"Une campagne, c'est six mois d'engagement. Pour la mener, il faut quelqu'un qui a la confiance de tout le monde. Ce n'est pas mon cas, je mènerai le parti jusqu'aux communales, ensuite je laisse la main", commente le président démissionnaire.

Ce départ du président Gaël Bourgeois intervient après que cinq anciens présidents aient publiquement demandé à Esther Waeber-Kalbermatten de se déterminer et après que Stéphane Rossini ait renoncé à se porter candidat tout en critiquant vertement aussi bien la conseillère d'Etat en place que l'attitude des camarades haut-valaisans.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueEsther Waeber-Kalbermatten se représente au Conseil d'Etat, le PSVR "déçu et surpris"Esther Waeber-Kalbermatten se représente au Conseil d'Etat, le PSVR "déçu et surpris"

PolitiqueStéphane Rossini ne sera pas candidat au Conseil d'EtatStéphane Rossini ne sera pas candidat au Conseil d'Etat

politiqueCantonales 2017: Gaël Bourgeois réagit à la lettre des anciens présidents de son partiCantonales 2017: Gaël Bourgeois réagit à la lettre des anciens présidents de son parti

Parti socialisteLes premières réactions après la démission de Gaël BourgeoisLes premières réactions après la démission de Gaël Bourgeois

Top