27.09.2018, 12:49

Procès Alkopharma à Sion: 18 mois de prison avec sursis requis

Premium
chargement
Le médicament à l'origine du scandale.

Justice Jeudi matin à Sion, devant le Tribunal cantonal, Swissmedic a requis la prison dans le procès des responsables de la firme pharmaceutique Alkopharma qui avait vendu des anticancéreux périmés.

Les responsables de la société Alkopharma de Martigny ont-ils mis en danger la vie de patients, dont des enfants, en leur fournissant le Thiotepa, un médicament anticancéreux dont l’efficacité aurait diminué suite au prolongement illégal de sa date de péremption? Le Tribunal cantonal rendra prochainement son verdict après un second procès organisé jeudi à Sion.

En 2016, devant le...

À lire aussi...

SANTÉComment Alkopharma a trompé son mondeComment Alkopharma a trompé son monde

Top