27.02.2020, 10:00

Prends garde, sous mon sein la grenade. Par Malika Pellicioli

Premium
chargement
Malika Pellicioli, réalisatrice.
Chronique

Une chanson de Clara Luciani a été adoptée par les manifestant·e·s descendu·e·s dans la rue pour lutter contre les violences domestiques. Avant elle, il y a eu d’autres chansons, comme «Balance ton quoi» de l’artiste belge Angèle. Mais le refrain de Clara Luciani «sous mon sein la grenade» décrit précisément la période révolutionnaire que nous sommes en train de vivre. Elle cherche à revendiquer la puissance et la force des femmes: «Sous la rondeur et le côté rassurant du sein se cache la...

À lire aussi...

ChroniqueEmbrassez des inconnu.e.s. Par Malika PellicioliEmbrassez des inconnu.e.s. Par Malika Pellicioli

Embrassez des inconnu.e.s.

Alors que le mois de janvier sobre touche à sa fin, je voulais vous parler de l’histoire de Peter Bignell, un...

  30.01.2020 10:00
Premium

Top