12.01.2018, 12:00

Pourquoi le PDC du Valais romand dit non à la révision de la Constitution cantonale

Abonnés
chargement
Serge Métrailler, le président du PDC du Valais romand, explique la position négative de son parti sur la révision totale de la Constitution cantonale.

 12.01.2018, 12:00 Pourquoi le PDC du Valais romand dit non à la révision de la Constitution cantonale

Politique Le conseil de parti du PDC du Valais romand s'est prononcé contre la révision totale de la Constitution à 34 contre 25. Le président du parti, Serge Métrailler, donne les arguments qui ont fait mouche.

Le conseil de parti du PDC du Valais romand a donné son mot d'ordre à propos de la révision totale de la Constitution cantonale qui sera soumise au peuple valaisan en mars: c'est non!

Le président du parti, Serge Métrailler, nous dit pourquoi.

A lire aussi: le PDC VR dit non à la révision de la...

Le conseil de parti du PDC du Valais romand a donné son mot d'ordre à propos de la révision totale de la Constitution cantonale qui sera soumise au peuple valaisan en mars: c'est non!

Le président du parti, Serge Métrailler, nous dit pourquoi.

>>A lire aussi: le PDC VR dit non à la révision de la Constitution

 

Serge Métrailler, pourquoi le conseil de parti du PDC du Valais romand rejette la révision totale de la Constitution cantonale?
L’argument qui a fait mouche, c’est l’absence de réponse à la question: qu’est-ce qui aujourd’hui dans la Constitution bloque le développement du canton? En fait, rien ne bloque. Rien n’empêche de poser les actes législatifs nécessaires aux besoins des Valaisans. Dans ce cas, est-ce vraiment prioritaire de modifier la Constitution et d’engager des frais pour le faire? Ce qui nous bloque aussi, c’est qu’on doit se prononcer sur la révision totale de la Constitution. La plupart de ses articles ont déjà été corrigés. Il reste des articles de 1907, qui indiquent, par exemple, que la capitale cantonale est Sion.

Est-ce que le PDC a peur?
Il y a peut-être la peur de se lancer dans un chantier de cinq à dix ans qui pourrait déboucher sur un rejet final, par le jeu du cumul des oppositions. Plutôt que de nous lancer dans un vaste débat, nous préférons la politique des petits pas. Il y a peut-être des articles à dépoussiérer, des anachronismes à corriger. On peut modifier ce qui doit l’être très rapidement et sans engager de frais importants. 

La Constitution actuelle ne parle pas de certains principes, comme l’égalité homme-femme. Cela ne vous dérange pas?
La Constitution dit que tous les citoyens sont égaux devant la loi, en précisant que la notion de citoyens évoque indifféremment les hommes et les femmes.

Le conseil de parti se retrouve en porte-à-faux par rapport aux groupes C du Grand Conseil et par rapport au Conseil d’Etat. Est-ce que cela vous gêne?
Non, c’est la démocratie. Nous avons eu un long débat, une réflexion de fond et nous avons pris position. J’ai d’ailleurs eu le plaisir de constater que de nombreux membres du conseil de parti ont pris la peine de lire les articles de la Constitution cantonale avant de se prononcer.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

Constitution cantonaleConstituante: Le Valais voteraConstituante: Le Valais votera

Constituante: Le Valais votera

L'initiative cantonale demandant une révision totale de la Constitution cantonale a largement dépassé la barre des 6000...

  24.06.2016 11:40

live
Grand ConseilLe Grand Conseil est favorable à la révision totale de la Constitution cantonale valaisanneLe Grand Conseil est favorable à la révision totale de la Constitution cantonale valaisanne

Grand ConseilGrand Conseil: est-ce que la Constitution valaisanne sert vraiment à quelque chose?Grand Conseil: est-ce que la Constitution valaisanne sert vraiment à quelque chose?

ConstitutionConstitution 1907: sur la voie de la démocratie directeConstitution 1907: sur la voie de la démocratie directe

Top