30.11.2017, 15:00

Plus de visibilité et de soutien pour les scientifiques avec la création du portail Science Valais.

chargement
1/5  

recherche Lancement de Science Valais, une plateforme pour soutenir les acteurs scientifiques en Valais. Présentée ce jeudi matin, ce nouveau service développé par l’association VSnet et soutenu par le Service des hautes écoles a pour objectif de promouvoir l’activité scientifique valaisanne dans et hors du canton.

Coordinateur de cette nouvelle entité, Alexandre Luyet affirme vouloir offrir davantage de visibilité aux acteurs scientifiques du canton, mais pas uniquement. « On désire créer des synergies, un réseau, mais aussi proposer un agenda à destination des professionnels, comme du grand public ».

Avec un budget initial de 80'000 francs, le portail emploiera trois collaborateurs.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnquêteDes pesticides près de chez moiDes pesticides près de chez moi

Des pesticides près de chez moi

En l’absence de chiffres sur les problèmes liés aux traitements, nous vous proposons de témoigner anonymement via un...

  11.07.2020 11:00

PréventionCovid-19: des renforts pour endiguer une éventuelle 2e vagueCovid-19: des renforts pour endiguer une éventuelle 2e vague

BiodiversitéOn a accueilli Lucky, notre premier hérisson blesséOn a accueilli Lucky, notre premier hérisson blessé

SériesDivertissement: la loi des séries, la chronique de Xavier DurouxDivertissement: la loi des séries, la chronique de Xavier Duroux

privés de vacancesLes Valaisans des Balkans passeront l’été sans voir leurs familles au paysLes Valaisans des Balkans passeront l’été sans voir leurs familles au pays

Top