01.12.2016, 15:30

Piero San Giorgio: la guerre des mots sur Wikipedia

chargement
1/2  

 01.12.2016, 15:30 Piero San Giorgio: la guerre des mots sur Wikipedia

Polémique Depuis la parution en ligne d'un article du "Temps" consacré au sulfureux survivaliste et écrivain Piero San Giorgio mardi soir, celui de l'encyclopédie en ligne et participative Wikipedia, consacré au nouveau consultant externe du département d'Oskar Freysinger, a subi de nombreux aller/retour.

L'article en ligne du "Temps" consacré à Piero San Giorgio est en ligne depuis quelques heures lorsque Wikipedia enregistre les premiers changements sur la biographie et les thèses de l'écrivain survivaliste. Trois modifications successives dans la nuit de mardi à mercredi interviennent en quelques minutes.

Les mots "extrême droite" et "prédiction" supprimés puis rajoutés

Tout d'abord à 00h46, c'est la phrase "proche des milieux d'extrême droite radicale" qui disparaît. Après cela, ce sont les termes concernant la maison d'édition ayant traduit un des livres de l'écrivain survivaliste "une maison d'édition classée nationaliste blanche" qui sont effacés.  Enfin, quelques instants plus tard le passage consacré aux thèses de Piero San Giorgio changent également. L'article Wikipedia ne parle plus de "la prédiction d'un état de guerre généralisé d'îci 2025" mais de "scénarios d'un effondrement énergétique, politique, écologique, financier et économique menant à des états de disruption de la normalité".

La guerre des mots fait rage sur Wikipedia

Si il est impossible de savoir qui a réellement effectué ces modifications sur l'encyclopédie en ligne participative, l'historique des changements apportés est quant à lui totalement accessible à n'importe quel internaute. Depuis ces premières retouches, la guerre des mots fait rage sur cet article consacré à Piero San Giorgio. Comme c'est le cas pour certains sujets controversés, une cinquantaine de modifications ont été enregistrées.

Ce matin, seule l'introduction donnant le véritable nom de l'écrivain son origine et le nom du livre l'ayant fait connaître du grand public perdurait sans aucune référence à l'extrême droite. Depuis, l'article a retrouvé sa forme d'il y a deux jours ou presque. Un seul nouveau passage notable a fait son apparition: "En 2016, le chef du département valaisan de la formation et de la sécurité Oskar Freysinger (UDC) l'engage comme consultant externe dans la gestion des risques".

Ci-dessous, un extrait d'un entretien de deux heures entre Piero San Giorgio nouveau consultant externe du DFS et le bloggeur identitaire français Daniel Conversano.

 


À lire aussi...

sécuritéEtat du Valais: Qui est Piero San Giorgio?Etat du Valais: Qui est Piero San Giorgio?

survivalismePiero San Giorgio: "Je ne comprends pas pourquoi on l’associe à l’extrême droite"Piero San Giorgio: "Je ne comprends pas pourquoi on l’associe à l’extrême droite"

Top