Partir avec EXIT: établie en Valais, une octogénaire se confie

chargement

Série 3/3 Nelly Baudoin, 83 ans, a pris contact avec l’association pour le suicide assisté pour être certaine de pouvoir y faire appel le moment venu. La Vaudoise, établie en Valais, veut pouvoir partir comme elle veut. Autre témoignage, celui d'une Valaisanne dont le papa a décidé de mourir par suicide assisté. Troisième et dernier épisode de notre série sur cette thématique de société.

 10.01.2019, 12:01
Lecture: 8min
Premium
Nelly Baudoin a parlé de sa décision à ses enfants et petits-enfants en toute sérénité.

Epanouie et sereine. C’est l’impression que donne Nelly Baudoin en ouvrant la porte de son appartement à Aproz. Peut-être parce que cette dame de 83 ans est en paix avec la mort. Elle a pris contact avec l’association EXIT pour s’assurer de pouvoir y faire appel le jour venu. «J’ai eu un cancer l’été dernier et depuis lors, je vais bien, même si j’ai deux autres choses bizarres dans mon corps....

À lire aussi...

Série 1A/3De plus en plus de Valaisans recourent au suicide assistéDe plus en plus de Valaisans recourent au suicide assisté

Série 1B/3Suicide assisté: les homes valaisans divisés sur la questionSuicide assisté: les homes valaisans divisés sur la question

Série 2/3La coprésidente d’EXIT: «Ce n’est pas parce qu’une personne nous appelle qu’elle passera à l’acte»La coprésidente d’EXIT: «Ce n’est pas parce qu’une personne nous appelle qu’elle passera à l’acte»

Top