29.01.2020, 10:00

Parasitage raciste de la lutte climatique. Par Thibault Hugentobler

Premium
chargement
Thibault Hugentobler, étudiant.
Chronique

La semaine dernière, l’Agence de presse américaine (Associated Press, AP) publiait une photo des jeunes militantes climatiques présentes au World Economic Forum de Davos, Greta Thunberg, Loukina Tille, Luisa Neubauer et Isabelle Axelsson, mais coupait l’Ougandaise Vanessa Nakate.

Rapidement confrontée sur les réseaux sociaux, l’AP retirait la photo en question tout en soulignant que son intention n’était pas raciste. Seulement, au-delà des raisons de recadrage des images...

À lire aussi...

ChroniquePermis de désobéir. La chronique de Pierre LoretanPermis de désobéir. La chronique de Pierre Loretan

Permis de désobéir

Le Tribunal de police lausannois a tranché: les militants de la grève du climat qui se sont infiltrés au sein du Credit...

  22.01.2020 10:00
Premium
  justice

Top