Non élu juge, Nicolas Dubuis conserve de justesse son poste de procureur général

chargement

JUSTICE Après avoir refusé d’élire le procureur général au Tribunal cantonal, lui préférant le candidat des Verts, le Parlement valaisan a toutefois reconduit Nicolas Dubuis à son poste à la tête du Ministère public, lors d’un scrutin organisé à huis clos, sans la presse, ni le public. Décryptage d’une journée qui fera date.

Lecture: 6min
Premium
Largué par les autres candidats lors de l'élection au Tribunal cantonal, le procureur général Nicolas Dubuis est parvenu à sauver de justesse son siège au Ministère public.

Nicolas Dubuis a bien failli essuyer un double échec mercredi au Parlement valaisan. A la fois candidat à un poste de juge cantonal et candidat à sa propre réélection à la tête du parquet, le démocrate-chrétien a échoué à entrer au Tribunal cantonal, mais conserve, de justesse, son poste de procureur général valaisan au deuxième tour, avec 64 voix...

À lire aussi...

live
PolitiqueValais: Nicolas Dubuis réélu de justesse comme procureur généralValais: Nicolas Dubuis réélu de justesse comme procureur général

JUSTICEValais: le procureur général Nicolas Dubuis ne sera pas juge cantonalValais: le procureur général Nicolas Dubuis ne sera pas juge cantonal

ÉDITOJustice et Parlement: il n’y a que des perdants. L’édito de Vincent FragnièreJustice et Parlement: il n’y a que des perdants. L’édito de Vincent Fragnière

SecretCe Parlement à huis clos qui dérangeCe Parlement à huis clos qui dérange

ParlementValais: 600 condamnations Covid en 2020Valais: 600 condamnations Covid en 2020

Top