02.02.2020, 12:00
Lecture: 7min

Michel Mayor: «Gamin, à Conthey, je faisais des concours pour savoir qui mangeait le plus de raclettes»

Premium
chargement
L'astrophysicien vaudois Michel Mayor a fait halte à Conthey samedi. Sa grand-maman maternelle étant Contheysanne, il a reçu le titre de bourgeois d'honneur de la commune.

Confessions Le Prix Nobel de physique était à Conthey samedi pour recevoir la bourgeoisie d’honneur de la commune. Il raconte son amour pour le Valais, la frénésie post-Nobel et ses craintes pour la planète.

Michel Mayor, ce prix Nobel, c’est l’accomplissement d’une vie?

Je ne le ressens pas comme ça. Je suis extrêmement heureux, mais je n’ai jamais vu ce prix comme l’achèvement d’une œuvre. Il est évident qu’on ne commence pas à travailler comme chercheur en espérant un prix Nobel. Chaque année, plusieurs centaines de personnes sont nominées pour chaque prix; il serait complètement arrogant de croire que c’est vous qui allez être choisi.

En le recevant,...

À lire aussi...

StarsLes Nobel de physique Michel Mayor et Didier Queloz accueillis en triomphe à GenèveLes Nobel de physique Michel Mayor et Didier Queloz accueillis en triomphe à Genève

ProjecteursMichel Mayor, Nobel de physique: «j’ai appris la nouvelle en temps réel»Michel Mayor, Nobel de physique: «j’ai appris la nouvelle en temps réel»

environnementClimat: le Genevois Didier Queloz, récent Nobel de physique, demande des mesures urgentesClimat: le Genevois Didier Queloz, récent Nobel de physique, demande des mesures urgentes

Top