03.10.2019, 17:00

Malvoyant, il raconte comment il a réussi à quitter l’AI à 100%

Premium
chargement
Hervé Richoz se dit heureux de ne plus être rentier, même s'il a encore quelques craintes.

Lauriers Le Martignerain Hervé Richoz, atteint de dégénérescence maculaire, vit aujourd'hui uniquement de son travail. Une étape importante dans la vie de ce lauréat du prix de la réinsertion 2009 de l’assurance invalidité du Valais.

Il a déjà eu «trois vies en une seule», chacune étant liée à sa vision, explique Hervé Richoz (58 ans), malvoyant et l’un des lauréats du prix 2019 de la réinsertion de l’AI Valais. Il a d’abord vécu avec une myopie non corrigée jusqu’à l’âge de 13 ans, avant de passer une période «normale» grâce à des lentilles de...

À lire aussi...

AssuranceAssurance invalidité: 15'400 nouvelles rentes octroyées en 2018Assurance invalidité: 15'400 nouvelles rentes octroyées en 2018

15'400 nouvelles rentes AI en 2018

En 2018, 15'400 rentes d'assurance invalidité ont été octroyées, selon un communiqué de l'Office fédéral des assurances...

  23.05.2019 11:01

Top