Lonza investit 650 millions de francs à Viège

chargement

Biochimie Lonza annonce vouloir injecter 850 millions de francs dans la construction de deux nouvelles lignes de production cellulaire. Soit 650 millions pour le site de Viège et 200 millions à Portsmouth, aux Etats-Unis.

 06.05.2021, 09:42
Lonza annonce une bonne nouvelle pour son site viégeois et tout le canton.

Le sous-traitant de l’industrie pharmaceutique Lonza va investir 850 millions de francs dans la construction de deux nouvelles lignes de production cellulaire à Viège et à Portsmouth, aux Etats-Unis.

Le groupe rhénan va créer des lignes de production cellulaire «à grande échelle» à Viège, où six bioréacteurs d’une capacité de 20 000 litres chacun seront placés dans une installation élargie de 27 500 mètres carrés.

Le volet valaisan, qui devra être achevé en 2024, va constituer un investissement total de 650 millions de francs et va permettre la création de 300 nouveaux emplois, d’après un communiqué dévoilé jeudi.

Des synergies avec Energypolis

«Ces derniers mois, la pandémie de Covid-19 a mis un coup de projecteur sur les chaînes d’approvisionnement et sur le rôle crucial des sous-traitants pour assurer la production de médicaments», affirme le patron de Lonza Pierre-Alain Ruffieux. «L’expansion de ces sites de production, petits et grands, permettra à Lonza de fournir des services qui soutiendront ses clients dans le moyen et le long terme.»

En parallèle, Lonza injectera 200 millions de francs dans l’extension de ses capacités de production à Portsmouth, afin de «soutenir le développement et la fabrication de produits en phase clinique et commerciale avancée». Les travaux devraient s’achever en 2023. Jusqu’à huit bioréacteurs de 2000 litres chacun seront installés, sur une surface totale de 3000 mètres carrés.

Le gouvernement, qui salue la décision de l’entreprise, s’engage à l’accompagner dans les diverses démarches afin que la production puisse commencer en 2024. Il favorisera notamment le recrutement de personnel dans le Bas-Valais en adaptant l’offre de formation disponible aux qualifications recherchées dans ce secteur hautement spécialisé et en exploitant toutes les synergies possibles entre les besoins de l’économie et le système de formation du canton (en particulier les filières de formation tertiaire de la HES-SO et le pôle EPFL Valais Wallis).

Des synergies sont d’ores et déjà créées entre Lonza et le campus Energypolis de Sion, lequel proposera des formations dans le domaine de la biotechnologie.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Emplois, crèches, eau, logement: le Haut-Valais face aux défis imposés par le boom de LonzaEmplois, crèches, eau, logement: le Haut-Valais face aux défis imposés par le boom de Lonza

PandémieCoronavirus: Lonza et Moderna veulent doubler la production de vaccins à ViègeCoronavirus: Lonza et Moderna veulent doubler la production de vaccins à Viège

SoutienVaccin contre le coronavirus: la Confédération va aider Lonza à trouver du personnel qualifiéVaccin contre le coronavirus: la Confédération va aider Lonza à trouver du personnel qualifié

Top