18.05.2018, 11:00

Les vins du Valais brillent sur la Croisette

chargement
1/3  

Festival de Cannes Les vins du Valais n’en finissent pas de faire leur cinéma. Après avoir séduit les professionnels du septième art invités lors du festival Plume & Pellicule de DreamAgo à Sierre et ceux des Rencontres de Lausanne, on les retrouve sur la Croisette durant le prestigieux Festival de Cannes.

Cette année, lors de la soirée organisée par TF1 en hommage à Pierre Rissient, décédé quelques jours avant l’ouverture du Festival de Cannes, ce sont les vins du Valais qui ont été servis, «parce que Pierre Rissient, à qui je les avais fait découvrir, les aimait particulièrement», explique Gérard-Philippe Mabillard.

Le directeur de l'IVV souligne avec émotion que Pierre Rissient, qu’on désignait comme «la mémoire du cinéma, le cinéphile le plus érudit et passionné du monde», avait posé avec une grande gentillesse pour son livre «Inspirations» dans lequel un verre à l’effigie des vins du Valais servait de passeur d’émotion entre artistes et public pour récolter des fonds destinés à soutenir la fondation valaisanne Moi pour Toit. Tandis que Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes, a signé la préface de la deuxième édition, «Autour d’un verre de vin». Il faut dire que le directeur de l’Interprofession de la vigne et du vin entretient des liens privilégiés avec les artistes du grand écran. Depuis son arrivée à la tête de l’IVV, il n’a cessé de les mettre à profit pour marier amour du cinéma et promotion de nos vins.

Collaboration avec Swiss Films

Les vins du Valais étaient aussi de la partie lors de la réception mise sur pied à Cannes par Swiss Films en l’honneur du controversé et mythique Jean-Luc Godard, absent, mais en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Un ministre ravi de voir que des vins suisses étaient servis à cette occasion.

«Lors de ces deux soirées, j’ai pu constater une fois encore combien nos crus sont appréciés. La petite arvine fascine les gens. C’est le trésor de nos vignobles!» s’enthousiasme Gérard-Philippe Mabillard. «Le cornalin est plus difficile d’approche car, au contraire d’une syrah ou d’un merlot, les étrangers n’ont aucun point de comparaison. Ils sont parfois un peu déroutés devant ces arômes inédits pour eux, mais ils sont aussi très vite séduits. Même le pinot vinifié avec talent par un de nos membres les a bluffés.»


L’an prochain, en collaboration avec le Palp Festival, l’IVV organisera une soirée Electroclette lors du Festival de Cannes. Cinéma encore, les photos de Gérard-Philippe Mabillard tirées du bouquin «Autour d’un verre de vin» sont exposées jusqu’au 29 juillet à la Maison du Diable, Fondation Fellini à Sion.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LIVREDes stars reliées  par un verre de l’IVVDes stars reliées  par un verre de l’IVV

CinémaFestival de Cannes: films et productions suisses bien représentésFestival de Cannes: films et productions suisses bien représentés

favoriFestival de Cannes: Jean-Luc Godard en lice pour la Palme d'Or avec "Le livre d'image"Festival de Cannes: Jean-Luc Godard en lice pour la Palme d'Or avec "Le livre d'image"

CultureL'électroclette des Valaisans du Palp Festival fait un carton en Corée du SudL'électroclette des Valaisans du Palp Festival fait un carton en Corée du Sud

Top