27.01.2017, 23:23

Les structures d’accueil font la guerre aux stéréotypes

Premium
chargement
Par le cours, Trescy Roth a pris conscience de l’étendue des stéréotypes dans la société.

Une trentaine de professionnelles de la petite enfance du Valais suivent une formation sur une éducation non sexiste.

«Naïvement, j’imaginais que les choses avaient évolué et que les stéréotypes liés au sexe n’étaient plus d’actualité. Je me rends compte aujourd’hui que c’est ancré en nous», souligne Lena Grand.

Cette éducatrice de la petite enfance à Martigny est ressortie ravie de la formation intitulée «La poupée de Timothée et le camion de Lison» qui s’est terminée cette semaine...

À lire aussi...

HôpitauxCoronavirus: les proches, victimes collatérales des restrictions sanitaires à l’hôpitalCoronavirus: les proches, victimes collatérales des restrictions sanitaires à l’hôpital

Gestion de la pandémieL'UDC demande la réouverture des restaurants en Valais aussiL'UDC demande la réouverture des restaurants en Valais aussi

AccidentsBas-Valais: mort en voulant porter secours sur l'autoroute A9Bas-Valais: mort en voulant porter secours sur l'autoroute A9

Mort en voulant porter secours sur l'A9

Plusieurs accidents ont eu lieu sur l’autoroute A9 jeudi matin. Un automobiliste a été heurté après avoir porté secours...

  26.11.2020 15:09

SériesLa série de Netflix «Le jeu de la dame» dépoussière le monde des échecsLa série de Netflix «Le jeu de la dame» dépoussière le monde des échecs

LoisirsCoronavirus: le contexte sanitaire vous pèse? Nos pistes pour vous aérer la tête en ValaisCoronavirus: le contexte sanitaire vous pèse? Nos pistes pour vous aérer la tête en Valais

Top