Les relations troubles entre des jeunes UDC valaisans et l’extrême droite

chargement

Militantisme Conversations racistes et slogan identitaire: au moins trois membres des jeunes UDC valaisans ont des liens avec un groupe militant d’extrême droite.

 31.08.2021, 05:30
Lecture: 7min
Premium
Le groupe Militants suisses était à l'origine de la banderole posée à Sion en décembre dernier.

Insultes raciales, contenus xénophobes et violents. Des propos haineux ont été diffusés sur un groupe de messagerie d’un mouvement d’extrême droite romand, baptisé Militants suisses. Ce dernier, formé en novembre dernier, a été alimenté pendant cinq mois au moins, avant de disparaître des radars. Une poignée de jeunes UDC valaisans on rejoint le canal Telegram (un service de messagerie...

À lire aussi...

ConstituanteConstituante: le Valais dit oui à l’octroi du droit de vote des étrangersConstituante: le Valais dit oui à l’octroi du droit de vote des étrangers

En continuSport Express Valais – Basket: Hélios perd l’une de ses joueuses étrangèresSport Express Valais – Basket: Hélios perd l’une de ses joueuses étrangères

MontagneDrame au Cervin: les deux victimes étaient de jeunes alpinistes expérimentés établis en ValaisDrame au Cervin: les deux victimes étaient de jeunes alpinistes expérimentés établis en Valais

Histoire«Une personnalité ambivalente»: la créatrice de la pouponnière valaisanne, héroïne d’un livre«Une personnalité ambivalente»: la créatrice de la pouponnière valaisanne, héroïne d’un livre

ConstituanteValais: c’est oui au droit de vote des étrangers pour la constituanteValais: c’est oui au droit de vote des étrangers pour la constituante

Top