06.08.2018, 08:40

Les lynx ne se reproduisent pas en Valais

chargement
Les lynx ne se reproduisent que peu en Valais.

 06.08.2018, 08:40 Les lynx ne se reproduisent pas en Valais

Grands prédateurs Le Valais compte moins d'une douzaine de lynx. C'est cinq fois moins que ce que pensaient les scientifiques. En cause: un faible nombre de reproductions observées dans le canton.

En Valais, il y a 0,32 lynx par 100 kilomètres carrés d'habitat favorable. Cette densité est de 1,4 à 2 lynx dans les autres régions alpines de Suisse et de 3,6 dans le Jura. En extrapolant ces valeurs, le Valais devrait abriter entre 35 et 53 lynx. Or, il n'en compte qu'une douzaine, selon une étude de la division de Biologie de la conservation de l’Université de Berne, dirigée par le professeur Raphaël Arlettaz.

Le canton ne compte ainsi que 12 à 20% de l’effectif auquel on pourrait s’attendre au vu des conditions environnementales qu’on y trouve. En plus d’être peu nombreux, les lynx ne se reproduisent presque pas: quatre ou cinq nouveaux lynx ont été observés dans les vallées valaisannes depuis la saison hivernale 2011/2012.

"Tous ces cas de reproduction se concentrent dans les Alpes valaisannes nord-occidentales, en rive droite, entre le Coude du Rhône et la Morge, soit proches des populations florissantes des Alpes vaudoises dont sont issus bien des lynx valaisans", note l'Université de Berne dans un communiqué.

Le braconnage mis en cause

Comment expliquer cette situation particulière? Selon Raphaël Arlettaz, "le braconnage rampant reste en l’état l’hypothèse la plus sérieuse". Cette pratique illégale pourrait avoir des conséquences dramatiques pour le grand prédateur: "Si des mesures de surveillance plus strictes ne sont pas mises en place rapidement par les autorités, la population valaisanne de lynx pourrait à nouveau s’éteindre, comme ce fut le cas au 19ème siècle lorsque le félin fut exterminé des Alpes", conclut le scientifique.

Les chercheurs de l’Université de Berne sont cependant en train d’investiguer d’autres facteurs qui pourraient expliquer cette piètre situation démographique. Une analyse technique est par exemple en cours pour savoir si la manière d'installer les caméras détectant les populations de lynx (une centaine de pièges photographiques sont installés dans tout le canton entre novembre et avril) pourrait jouer influencer les statistiques.

 


À lire aussi...

Grands prédateursLe loup, le lynx et le castor pourront être plus facilement abattusLe loup, le lynx et le castor pourront être plus facilement abattus

FauneLes lynx moins nombreux en Valais: le braconnage pourrait jouer un rôleLes lynx moins nombreux en Valais: le braconnage pourrait jouer un rôle

Les lynx moins nombreux en Valais

Le cheptel de lynx est moins nombreux en Valais que dans les autres régions alpines de Suisse, selon une étude de...

  28.11.2016 18:00

Top