10.10.2018, 05:30

Les employés de stations-services Tamoil sous pression

Premium
chargement
Les départs, volontaires ou pas, se succèdent dans certains établissements Tamoil du canton gérés par des sociétés valaisannes.

MOBBING Les stations-services Tamoil gérées par des sociétés valaisannes contournent-elles la convention collective entrée en vigueur en février? Les gestionnaires réfutent les critiques. Enquête.

Des employés sous pression, des licenciements et des départs volontaires: plusieurs stations Tamoil du canton s’agitent depuis février dernier, date d’entrée en vigueur de la convention collective pour le personnel des stations-services. Dans l’un des établissements par exemple, onze personnes sur quatorze sont parties en sept mois.

La CCT fait paniquer les patrons

D’autres comptent également des...

À lire aussi...

les romans de l'étéSorcellerie, nature  et obscurantisme en ValaisSorcellerie, nature  et obscurantisme en Valais

AlpinismeDu lac Majeur à la pointe Dufour, l’alpiniste Andreas Steindl signe un nouveau recordDu lac Majeur à la pointe Dufour, l’alpiniste Andreas Steindl signe un nouveau record

AînésMeurtris par le coronavirus, des homes valaisans doivent désormais remplir les lits videsMeurtris par le coronavirus, des homes valaisans doivent désormais remplir les lits vides

pays merveilleuxConcours photos: partagez vos lieux coup de cœur du ValaisConcours photos: partagez vos lieux coup de cœur du Valais

PandémieCoronavirus: le calendrier des événements valaisans chambouléCoronavirus: le calendrier des événements valaisans chamboulé

Top