12.03.2019, 17:56

Les Celliers de Sion attaqués au Parlement

chargement
Les Celliers de Sion sont implantés en zone agricole protégée.

Grand Conseil L’UDC a remis en cause l’autorisation de construire qui a été délivrée aux Celliers de Sion en zone agricole protégée. Le Conseil d’Etat est chargé de faire le point sur ce dossier.

Le groupe UDC du Grand Conseil, par Charles Clerc, a remis en cause mardi matin l’autorisation de construire donnée aux Celliers de Sion, le premier oenoparc de Suisse.

Les députés ont accepté, sans débat ni opposition, de transmettre ce dossier au Conseil d’Etat pour qu’il puisse donner son éclairage sur la manière dont l’autorisation a été délivrée.

Dans le postulat déposé, l’UDC déclare que «le bâtiment se situe en zone agricole protégée» et explique qu’il n’y pratique aucune vinification. Dès lors, les députés agrariens se posent la question de «savoir si la construction et l’exploitation d’un tel complexe en zone agricole protégée sont conformes au droit de l’aménagement du territoire».

Le Conseil d’Etat doit donc répondre à cette question.

A lire aussi : Les Celliers de Sion inaugurent le premier oenoparc de Suisse


À lire aussi...

TourismeOenotourisme: les Celliers de Sion décrochent un prix mondialOenotourisme: les Celliers de Sion décrochent un prix mondial

TerroirLe succès des Celliers de Sion rayonne sur le Valais œnotouristiqueLe succès des Celliers de Sion rayonne sur le Valais œnotouristique

Top