26.02.2020, 20:00

Les bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"

chargement
Isabelle Zeltner et François Pont, série «Mémoires entrecroisées», 2020.

Si on sortait Des artistes en duo à la Grenette, les objets cultes des années 80 au Petithéâtre, l'EDHEA en sortie eu TLH de Sierre, du blues et du punk au Point 11 et de l'humour à la salle communale de Trient, de quoi faire oublier les festivités carnavalesques.

Sion: la mémoire comme thématique

Visarte Valais, en collaboration avec la ville de Sion, a mis sur pied une exposition originale dédiée aux souvenirs et dont l’intitulé parle de lui-même: «Avant que ne s’évanouissent dans l’éternité du silence les couleurs de nos souvenirs».

Dans le cadre de cette exposition originale, qui présente simultanément des duos d’artistes, les visiteurs auront l’occasion de découvrir le travail d’Alban Allegro, de Colomba Amstutz, de Cécile Giovannini, d’Agnès Guhl, de Tracy Lim, de Laurence Piaget-Dubuis, d’Anne-Chantal Pitteloud, de François Pont, de Liliana Salone, de Katerina Samara, de Michel Stucky, de Josette Taramarcaz, de Floriane Tissières, de Loïc Zanfagna et d’Isabelle Zeltner Salamin. 

Une exposition qui se propose «d’explorer la mémoire tel un réservoir d’émotions et de sentiments ainsi que le fondement même de l’identité».

 

Infos pratiques

Galerie de la Grenette, jusqu’au 22 mars, du mercredi au dimanche, de 15 heures à 18 h 30, ouverture supplémentaire le vendredi de 10 à 12 heures.

 

En savoir plus : Le site de la galerie

 

Sion: les objets cultes des années 80

 

 

Vélomoteur, téléphone à cadran rotatif, K7… Tout autant d’objets désuets qui nous rappellent les folles années 80 et un quotidien que l’on n’a pas oublié.

Sauver de l’oubli ces objets quotidiens devenus obsolètes? C’est la mission que se donne le Collectif BPM (Catherine Büchi, Léa Pohlhammer et Pierre Mifsud), trois comédiens-concepteurs qui se sont rencontrés au sein de la 2b Company.

«La collection» se présente ainsi comme une série de petites pièces de trente minutes, chacune consacrée à un objet passé de mode. Un travail d’archéologue, une plongée dans un passé plutôt récent mais qui devrait raviver les souvenirs des plus âgés et, peut-être, interpeller les plus jeunes.

Des documents d’archives empruntés au cinéma, à la littérature et à la télévision consolident cette évocation joyeuse.

 

Infos pratiques

Petithéâtre, vendredi 28 février à 20 h 30, samedi 29 février à 19 heures et dimanche 1er mars à 17 heures. Réservations au 027 321 23 41.

 

En savoir plus : Le site du Petithéâtre

 

Sierre: le TLH donne carte blanche à l’EDHEA

 

 

Ce ne sont pas moins de quatre rendez-vous que donne l’EDHEA au public dans le cadre de la carte blanche que lui offre le TLH de Sierre le mois prochain.

Au programme, plutôt copieux, l’événement va débuter par les vidéos «Tunnel» et «Morges», deux productions qui proposent ici une autre facette de l’artiste et homme de théâtre Massimo Furlan. Suivra, par la Cie Superprod, la présentation de sa «Bibliothèque des projets non achevés ou simplement évoqués».

A l’occasion du vernissage, Bastien Semenzato s’entretiendra en public avec Valentin Carron.

Le public pourra aussi découvrir «Perimeter Pfynwald», une installation sonore de Marcus Maeder ainsi que les spécialités culinaires de l’île imaginaire de Lemusa avec Samuel Herzog. 

 

Infos pratiques

TLH de Sierre, du 2 au 7 mars. 

 

En savoir plus : Informations complètes

 

Sion: du blues et du punk au programme

 

 

Jamais à court de bonnes idées, le Point 11 propose, ce vendredi, la (re)découverte des Biennois de Love Cans qui vont se faire un plaisir de distiller leur psych garage blues qu’ils ont déjà propagé sur de nombreuses scènes underground européennes et ce depuis 2012 déjà.

Ils partageront la soirée avec Sun Cousto, un duo chimérique dont la devise est «Heureusement, on ne sait pas comment jouer». Tout un programme! 

 

Infos pratiques

Point 11, vendredi 28 février dès 20 heures. Entrée libre, chapeau à la sortie.

 

Trient: Thierry Darbellay, un coach sportif qui nous fait aussi rire

 

 

Parler à une fille. Pas facile lorsque l’on est jeune et, surtout, timide.

Thierry Darbellay a vécu cette situation avant d’aller se muscler au fitness, de faire l’armée, de tenter le concours de Mister Suisse, de suivre des séminaires pour trouver de nouvelles ressources et apprendre, enfin, à se faire confiance.

Mais comment se libérer de cette petite voix intérieure qui l’empêche de s’épanouir?

Finalement, après avoir emprunté de nombreux chemins, c’est sur la scène que Thierry Darbellay a trouvé la solution à ses interrogations. Le petit garçon timide a disparu pour faire place à un homme conscient de ses capacités qu’il démontre à travers un one man show humoristique intitulé «Voulez-vous changer avec moi?».

A découvrir sans modération. 

 

Infos pratiques

Salle communale de Trient, samedi 29février à 20 h 30. Réservations au  079 435 90 63 ou sur  natalie.blanc@trient.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SocialCoronavirus: les éducateurs des structures valaisannes pour jeunes en difficulté mobilisésCoronavirus: les éducateurs des structures valaisannes pour jeunes en difficulté mobilisés

CoulissesCoronavirus: comment le Valais s’organise-t-il pour lutter contre la pandémie?Coronavirus: comment le Valais s’organise-t-il pour lutter contre la pandémie?

SoutienLe Valais met les bouchées doubles pour aider son agriculture à affronter la crise du coronavirusLe Valais met les bouchées doubles pour aider son agriculture à affronter la crise du coronavirus

LectureCoronavirus: Ving-cinq bibliothèques proposent un service de livraison à domicileCoronavirus: Ving-cinq bibliothèques proposent un service de livraison à domicile

PandémieCoronavirus: 26 morts et 1000 contaminations en ValaisCoronavirus: 26 morts et 1000 contaminations en Valais

Top