29.11.2020, 18:00
Lecture: 5min

Le Valais veut skier malgré un système de santé saturé: le point avec les responsables

Premium
chargement
Reportage au soins continus le 5 novembre à l'Hôpital du Valais.

Tensions Vendredi soir, le directeur de l’Hôpital du Valais jugeait opportune une concertation avec l’économie. Maladresse ou tensions? Le Covid submerge toujours l’institution alors que le gouvernement veut un plan sanitaire pour ouvrir les stations.

«Ce n’est bien sûr pas à l’Hôpital de dicter les décisions économiques et politiques et il les respectera quoi qu’il en soit», reconnaît Eric Bonvin, directeur de l’Hôpital du Valais, samedi. Interviewé par la RTS vendredi soir, il y déclarait qu’une concertation avec les politiques serait opportune, dans un sujet sur l’ouverture des stations de ski.

Couac de...

À lire aussi...

Système sanitaireCoronavirus: sous pression, le système sanitaire valaisan risque d’opérer un «triage rampant»Coronavirus: sous pression, le système sanitaire valaisan risque d’opérer un «triage rampant»

MortalitéCovid-19: les services funéraires sont sous pression, mais ils résistentCovid-19: les services funéraires sont sous pression, mais ils résistent

verdictAlain Berset: «les stations de ski peuvent rester ouvertes»Alain Berset: «les stations de ski peuvent rester ouvertes»

Gestion de la pandémieValais: le Conseil d’Etat prolonge les mesures de lutte contre le coronavirusValais: le Conseil d’Etat prolonge les mesures de lutte contre le coronavirus

Top